Témoignage 153 - Marc P. - Partage chez Nina

Témoignage suite aux vidéos réalisées à Mas-Cabardès chez Nina

 

Ôla les Fée l'un,

100% ok avec vous.

(Bon je me décide à vous envoyer ce partage écrit depuis un moment)

Ça fait quelques décennies que je ne me sens plus concerné par cette activité, qui semble être un des nombreux rituel de consentement pour faire dire OUI à la manipulation.

Votre dernière vidéo est encore géniale, et j'ai bien rigolé .(Partie 3)

 

Nina s'inscrit bien dans ce quintette.

 

Sur le thème de l'apparence qui semble être lié au besoin de séduire, à la quête de sexe, là, en corps une stratégie "d'autrui" pour nous éloigner de la possibilité de voir au-delà des apparences. De mon point de vue, toutes cellules du corps social qui est dans un cheminement sincère de se rapprocher du mode SDA, émanent, rayonnent une beauté certaine qui est profonde. Votre quête vous embellie, nul besoin de maquillage, de ceci ou de cela. Tous les quatre, êtes simplement beaux, la beauté est manifeste lorsque les artifices sont absents, tout comme la nature nous émerveille de sa simple présence.

Alors peut-être que les êtres des autres règnes, qui ce parent de tellement de beauté, eux aussi cherchent juste l'accouplement ?

Si c'est le cas, pour le monde végétale, animal, que penser de la beauté dont ce pare le monde minéral ?

 

Je sens simplement naturel, de témoigner de la magnificence, et, de porter cette qualité de regard, nous transforme et peut-être, peu nous rendre désirable mais je ne sens pas que ce soit toujours le but, parfois, juste une conséquence.

 

Je suis conscient que nous portons des programmes, des conditionnements et toutes les stratégies des prédateurs qui cherchent à nous rendre accros, au sexe en particulier. Si le plus grand nombre de cellules du corps social sont piégées, il y a toutes celles qui semblent juste rechercher la connexion entre elles, pour échanger douceur et tendresse, informations, cette chaleur humaine, si particulière, et nos confusions, nous font souvent dévier et ravivent l'avidité et c'est un masque qui se présente alors, "la sexualité".

 

Certaines fois, je me suis retrouvé dans un échange sexuel, mais au fond, c'était juste de la douceur et de la tendresse que je souhaitais échanger.

Chaque fois que j'ai su écouter et suivre ce besoin, j'ai apprécié pleinement de vivre cette qualité de présence à deux, sans attente, vibrer ensemble dans la sérénité.

 

Sur le chemin du détachement, des moments comme ça ne sont pas rares, et vous montrez le chemin par vos partages, vos témoignages.

Vous nous rappelez que nos pensées viennent en grande partie de la prédation, ces pensées deviennent des programmes.

En œuvrant sérieusement comme vous le faites, les programmes sont moins actifs, l'élan de se sentir belle/beau est peut-être mué par notre connexion à la nature, naturellement belle.

Chaque fois que j'ai fait le nécessaire, pour être avec ma partenaire, dans la présence, sans le fréquent parasitage mental, 

- soit le désir sexuel était complètement absent et laissait place à un échange énergétique très agréable.

- soit j'ai pu parfois sentir mon corps en réaction, une érection présente, sans aucun désir d'activité sexuelle.

Je viens d'écouter la partie 5, et en passant, merci pour l'audio réalisé après la partie 4, nous partageant toutes les difficultés rencontrées pour partager et diffuser sereinement, informations et enseignements.

 

Vos problèmes de sons/images/parasitage... étaient-ils présent également dans les parties 1,2,3 ?

Les distorsions étaient visibles dans la partie 4, mais j'ai trouvé fluide les 3 précédentes.

Demain je vais découvrir la partie 6, je m'en réjouis déjà.

Je vous embrasse

BonSoleil

 

Marc P.

Écrire commentaire

Commentaires : 0