Témoignage 154 - Nina - Psychogénéalogie

Commentaire reçu suite à l'article : Psychogénéalogie, imbrication et intrication - Pierre Kerroch

 

Immense merci pour cet article, qui sans aucun hasard, m'offre les précieuses clés pour mieux comprendre ce que je traverse.

 

Le 02/05, j'ai appris que j'avais développé un carcinome infiltrant au sein droit.
"Je m'autodétruis et c'est là un suicide déguisé !" explique Jacques Martel dans le dictionnaire des maladies, à propos du cancer.


Il s'avère qu'un 20/05, ma mère s'est suicidée par défenestration (appelé aussi mort par précipitation...) Or, la tumeur présente une prolifération rapide comme si les cellules cancéreuses elles aussi se précipitaient !

La psychogénéalogie me permet de comprendre pourquoi le cancer du sein vient sonner à ma porte 1 mois avant que ma fille ait 5 ans : parce qu'en effet je venais de fêter mes 5 ans, lorsque ma mère est morte, elle avait 27 ans. Or, il s'avère que le 5/05, j'ai eu 37 ans, soit 10 ans (2x5) de plus que l'âge de ma mère à son décès.

La ligne temporelle de la vie de ma mère ainsi que ma vie de femme actuelle semblent se télescoper, et rentrer en résonance tant avec mon enfance qu'avec celle de ma fille...

 

Nina (inscrite au cénacle dépt. 11)

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Piel (samedi, 03 juin 2017 01:03)

    Bonjour Nina,

    je suis surpris par ton témoignage car tu sembles en forme et pas du tout inquiète sur les vidéos.
    D'après les Dr Hamer et Claude Sabbah, il est possible que les symptômes que tu décris soient les signes d'un processus de guérison.
    Souvent le processus de guérison semble parasité par ce qu'ils nomment un "conflit de diagnostic", c'est à dire que la personne apprenant qu'elle a un cancer, contact un tel stress, (peur de mourir) qui provoque une rupture émotionnelle et manifester une mutation cellulaire qui est appelée "cellules cancéreuses".
    Comme le rappellent les Cassiopéens "la connaissance protège".
    Pour certaines personnes, il suffit qu'elles comprennent le processus, pour rester à un niveau de stress gérable, leur laissant la disponibilité de trouver la cause et voir ainsi disparaître le symptôme.
    Le docteur Hamer a été emprisonné pour tout ce qu'il a révélé, et Claude Sabbah a eu maint démêlés avec la justice, menaces . . .
    Avec toutes les prises de conscience que tu sembles avoir contacté lors de vos échanges avec les Léos, et sans résistance de ta part_ce qui est remarquable_c'est que tu étais prête, et alors ce ne serait pas étonnant que ce soit un processus de guérison qui se soit manifesté sous la forme de carcinomes?
    Ce serait mérité pour récompenser ton courage et ta bonne foi.
    D'ailleurs à propos de foi, tu poses la question dans la partie 7, "comment renforcer la foi?"
    Par la connaissance semble être la réponse.

    BonSoleil
    M