Témoignage 185 - Michel B - Rêve-expérience

Commentaire laissé suite Bonne journée à vous,

Je vous transmets le récit d'un rêve-expérience que je viens de faire qui a pour point de départ l'affaire de Rennes le Château (d'ailleurs j'aimerais votre avis sur ce sujet...).

Je ne sais si cette approche présentera pour vous quelque intérêt.

Cordialement.

Michel (auteur d'alaya, la prophétie des rêves)

 

Une nouvelle fois, je m'endors avec mes écouteurs sur les oreilles, passionné par une conférence sur NUREA TV avec Rudy, auteur d'un deuxième livre sur Rennes le Château, la fameuse énigme de l'abbé Saunière avec son trésor supposé... Rudy dans ses deux ouvrages « Rennes le Château, la fin du mystère » prétend qu'avec trois de ses amis il a résolu le mystère et défini l'endroit exact de ce qu'ils pensent être un tombeau. Sa démonstration semble parfaite. Mais que renferme ce tombeau ? Marie Madeleine, le corps du Christ... Ce qui bouleverserait évidemment toute notre culture occidentale, puisque le Christ aurait ressuscité et disparu corps et âme aux yeux de ses disciples. Rudy pressent deux corps dont celui d'une femme d'origine égyptienne... En fait, le problème du fameux trésor et le codage conduisant au tombeau serait deux affaires différentes.

 

Bon, toujours est-il que ce lieu est d'une puissance vibratoire élevée et que chaque approche par les quatre amis s'est accompagnée de phénomènes très inquiétants (attentats, tremblement de terre) !

 

Revenons à mon rêve... Je suis dans ma maison, ressemblant à celle que je possédais 20 ans en arrière. Nous recevons avec ma compagne deux amis, dont l'un parle sans arrêt de « Rennes le château », je voudrais lui donner mon avis, mais impossible tant il monopolise la parole... En fait, je finirai par comprendre plus tard que c'est Rudy lui-même. Et c'est là un détail important, car il m'est donné l'indice que ce n'est pas « Rennes le Château » qui constituera le cœur du message de ce rêve-expérience, mais le fait que le mental tourne et tourne dans nos têtes et dans nos paroles, sans rien résoudre ou du moins sans aborder ce qui pour moi est essentiel : l'accès à une nouvelle condition humaine. Le secret de ma quête, ne fait pas partie du questionnement de Rudy, symbole ici de l'ensemble consensuel du monde ésotérique actuel...

 

Ma compagne, dont le visage ne renvoie à personne que je connaisse, à jeter au bas des escaliers un gros tas d'habits pour les laver, est-ce un soucis de nettoyage intérieur ?

 

Lassé par la parlotte de notre invité, je sors et aperçois derrière la maison un pré avec des vaches, des chevaux et des chèvres gardés par un chien. Une petite chèvre s'éloigne aussitôt poursuivie et figée par les molosses : le cheptel est bien gardé ! Soudain les chiens m'entourent très menaçants : ils défendent leur troupeau. C'est alors que passent auprès de moi un personnage de conte de fée : comme  un Chaperon Rouge, mais un peu caricatural. Je pense qu'il apparaît pour me signifier que je vais changer de réalité. (C'est en lisant deux jours plus tard un texte évoquant « Alice au pays des merveilles » que je réalise que cette apparition est bien la représentation symbolique d'Alice pénétrant au pays des merveilles, celui auquel j'aspire...).

 

De jeunes gens appartenant à une supra-réalité viennent à moi, ils sont semblables aux humains en tout, mais sont plus libre (j'oserais dire « plus vrais »). Beaucoup de jeunes femmes, dont l'une avec des points de rousseur sur la joue droite semble attirer par moi et je la prends dans mes bras, comme pour vérifier que sa densité est semblable à la mienne. Il ne s'agit donc pas d'un monde éthérique, astral comme le décrivent les traditions occultes, mais une forme supérieure de notre matière, celle du monde nouveau.

 

Nous parlons du mystère de Rennes le Château, mais il apparaît que l'étude des symboles et des traditions ésotériques telle que nous la pratiquons de notre côté, il m'est donné en exemple le Tarot  de Marseille, ne donne pas la vraie clé ou ne pose pas la vraie question : celle d'un changement possible et nécessaire de conscience et de corps.

Elle insiste aussi sur la tête de mort qui pour eux est un symbole en tout négatif. La mort ne faisant pas partie semble-t-il de leur « monde ».

 

Alors que le brouhaha des propos de Rudy remonte jusqu'à nous, la jeune femme précédemment évoquée, me demande mon adresse e-mail pour continuer à communiquer avec moi lorsque je retournerai dans mon monde. J'ai beaucoup de mal à l'écrire, stylo défaillant, erreur de ma part. J'espère toutefois que j'ai réussi à lui transmettre, pour avoir d'autres « communications » avec elle.

 

Que retenir ? Un vieux monde comme un troupeau gardé par des chiens redoutables ? L'existence d'un monde plus vrai, plus libre,  sans mort, peuplé de jeunes gens : d'êtres nouveaux ? La cacophonie de notre mental (ici symbolisée par Rudy, mais je ne mets pas en doute sa démarche) brouille l'accès à la vérité qui est celle de ce monde nouveau.

Je pense que ce « rêve » n'est pas relatif à « Rennes le Château », mais à une matrice fort négative qui nous enferme dans le camp de la mort et que les anciennes approches ne permettent pas d'outre-passer.

(La chevrette peut représenter l'amour de la liberté, l'obstination, la pureté et l'innocence, ce que les gardiens du troupeau, n'aiment pas...).

 

Michel B.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Isa (lundi, 07 août 2017 13:06)

    Je pense depuis longtemps qu'il n'est pas possible de créer un monde nouveau en se servant des bases du "passé".