Témoignage 209 - Nina et Hélène désactivent un canal de prédation

Voici un échange de mails, suite à une conversation téléphonique, qui illustre comment un canal de prédation peut s'installer à travers des réflexes inconscients du quotidien. Mais aussi comment par une conscientisation rapide du phénomène et une attitude de non-jugement, la prédation de 4D est stoppée dans son activité de soutirage d'énergie.

 

Hélène écrit :

 

Objet : Auto-debriefing !

 

Je vais te dire de la manière la plus objective possible ce que j'ai observé de moi-même très peu de temps après avoir raccroché :

Pendant notre partage, j'étais clairement sous l'emprise de mon prédateur car j'avais des émotions lourdes qui m'ont harcelé toute la journée et que je n'ai pas pu accueillir... Depuis 5h du matin je tergiverse et fais des démarches pour l'achat d'un véhicule, et a cela se rajoute les autres choses que je t'ai raconté... Donc c'est évident, j'étais un vecteur idéal pour l'installation d'un canal de prédation.

 

Et comme la logique du prédateur est d'étendre sa prise énergétique au maximum, il m'a poussé à te contacter, bien qu'une petite voix (observant le contexte interne émotionnel) me disait que ce n'était pas le moment.

Donc je me suis vu (comme sous hypnose) agir sous son emprise.

 

Même si je ne connaissais pas le contexte de ton quotidien quand je t'ai eu au téléphone, j'ai bien senti que par mon intermédiaire, il y a eu soutirage d'énergie chez toi, Gaïa et Emma (petite copine de Gaïa).

 

Ce n'est pas pour me culpabiliser, mais bien pour me responsabiliser que je décortique tout ça. Et surtout pour encore une fois mettre mon prédateur à nu et couper le canal. Car même si ça ne te paraît pas grand chose (vu que l'humanité entière fonctionne selon cette logique), le pompage était bien là !

 

Voilà pour ma énième leçon de la journée que je tenais à te partager vu que tu fais partie de cette mise en scène.

 

A bientôt pour les prochaines aventures !!!

 

 

 

Nina répond :

 

Retour d'observation bien reçu !

 

Tout est leçon, et même les soutirages d'énergie de la prédation sont là pour nous enseigner, n'est-ce pas ?

 

Dans ma dimension d'existence actuelle, je me rends compte à quel point le pompage d'énergie est permanent dans ma vie, du fait de ces jeux de rôles mère-enfant... en plus, je revenais d'une grande surface !

J'étais littéralement lessivée lorsque je t'ai rappelé, j'avais les courses à ranger, le dîner à préparer, etc... bref, l'expérience 3D de ménagère-mère.

 

Comment savoir quelle partie de moi souhaitait tout de suite te recontacter ?

 

1/ la sauveuse - bon petit soldat qui pense que si (l'intuitive) Hélène tente de la joindre, c'est que ça doit être important voire urgent : alors je me dois d'être là ici et maintenant ! (tempérament impatient, besoin de reconnaissance ?!... j'ai dû me freiner pour ne pas commencer à te répondre avant d'avoir terminé mon seul repas de la journée... je me découvre un conditionnement en lien avec le goût du sacrifice !)

 

2/ l'âme en apparenti-sage, qui a soif de partage d'informations et de conversations SDA et pour qui, rien n'est plus important que d'échanger avec ceux et celles qui cherchent vraiment la Connaissance... peu importe ce qu'il en coûte ! A savoir dîner tardif, courses non rangées immédiatement...

Finalement, je n'y vois qu'adaptation et apprentissage de la souplesse, parce qu'en dépit de tous ces futilités 3D (en comparaison à notre quête !), j'ai tenu à en profiter pour me poser afin d'avoir notre échange en étant le plus centrée possible, plutôt que de faire plein de choses en discutant comme j'avais l'habitude de faire avant (par ex. remplir le lave-vaisselle, remplir le frigo, ranger, etc...). Au contraire, je réalise qu'à votre contact, j'apprends à canaliser cette énergie de prédation, à ne plus me disperser, à davantage et mieux écouter…

 

3/ le prédateur énergivore qui, avait justement senti l'ouverture du canal et qui, du coup m'a fait immédiatement te rappeler pour continuer à me pomper l'énergie qu'il n'a eu de cesse de me prendre au cours de cette journée éreintante !

 

Comme dirait l'autre, tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien ! Alors j'apprends, ce qui signifie que pour l'instant, je prends... tout ce qui se présente.

 

Toujours est-il que nos partages sincères et authentiques nous offrent la possibilité d'en apprendre davantage sur nous-mêmes et ce qui est sûr, c'est que sans eux, nous ne pourrions pas progresser !

 

Sincèrement, je mesure chaque jour, la chance que nous nous sommes offerts de cheminer ensemble pour nous libérer... Probablement que ce pompage d'énergie demeure alors le prix à payer... Tâchons alors de devenir de bonnes comptables en apprenant à équilibrer, pour l'évolution de chacune, les ressources et les dépenses !

 

Merci pour ton partage.

Je t'embrasse !

Nina

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0