Témoignage 222 - Sabine B - Les rites

Suite aux vidéos-partages "Le réseau LEO : Lorsque Gégé le scientifique commence à se dévoiler"


Bonjour, je viens de visionner la partie 2 de la rencontre avec Gégé. Merci, quelle richesse, quels enseignements ! J'aurai beaucoup de témoignages à faire sur tout ce qui m'a touchée, mais je vais juste aborder un seul point, celui des rites.

 

C'est la première fois qu'enfin, je suis en accord complet au sujet des rites que j'ai toujours rejetés instinctivement (ainsi que les drogues, l'ayahuasca...) et qui me mettaient mal à l'aise. Je me posais cependant la question de savoir si ce n'était pas ma relation à l'autorité, au contrôle, pouvant m'estimer trop rigide, peu flexible, ou au contraire une posture intérieure juste.

 

Comme les rites sont innombrables depuis la nuit des temps, dans toutes les religions et cultures, qu'ils font quasiment l'unanimité, j'avais forcément un doute en moi et je me disais que peut-être apprenant tel rite, je pourrais modifier mon état de conscience, mais non, je n'y ai jamais cédé. Cependant, j'ai reçu des initiations (dans la nature !) pour recevoir et retransmettre l'énergie du Reiki et n'ai jamais ressenti cela comme un rite.

En était-ce un ? (Le Reiki est évoqué dans l'Onde et a aidé Laura Knight notamment pour sa jambe, cependant elle a quand même du avoir recours à la chirurgie).

 

Merci encore de balayer autant de sujets sur le travail sur Soi, c'est l’œuvre majeure que nous sommes amenés à accomplir, c'est ce que j'appelle "La Noble Tâche".

 

Sabine B (inscrite au cénacle dépt.30)

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Julien (jeudi, 07 septembre 2017 21:03)

    Merci pour ce témoignage. Les rites ne m'ont jamais attiré également.
    Surtout lorsque je vois des "travailleurs de lumière" sur Youtube qui ont de plus en plus de mal à s'exprimer et qui ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes au fil du temps de la prise de ces substances. On voit que ces rites (méditations ou toutes autres formes de rituels) et ces drogues (ayahuasca...) grillent les neurones plus qu'autre chose.
    Pour le Reiki, c'est relié à un égrégore. Qui soigne vraiment la personne ? D'après certains, le Reiki est contrôlé par les jésuites qui sont contrôlés par des "démons". Qu'en pensez-vous ?