Témoignage 230 - Marielle - Mon investigation sur l'eau Kaqun

Suite à l'article : Je lève mon verre... d’eau à votre santé ! par le Dr Willem

 

Je ne connaissais pas l'eau Kaqun.

Merci pour l'info.

 

J'ai poursuivi mon investigation que je vous partage :

 

Ce procédé d'oxygénation de l'eau me semble très intéressant. Cependant, parmi les témoignages de consommateurs, une personne souffrant de douleurs liées à une fibromyalgie, informe que les douleurs qui avaient considérablement diminuées reviennent dès qu'elle arrête de boire l'eau Kaqun.

 

Donc, je comprends que c'est une consommation dont on peut devenir vite dépendant, à raison de 4€ le litre et demi d'eau, c'est une rente pour le consommateur et un véritable enrichissement pour le vendeur et l'inventeur de ce procédé (procédé tenu secret et protégé).

C'est une façon de bien entretenir le service de soi.

 

Une eau oxygénée par ce procédé, devient alcanisante et l'équilibre acido-basique du corps contribue beaucoup au maintien de la santé. Pour autant dans notre alimentation, on peut privilégier des produits alcanisants et éviter ceux qui acidifient trop l'organisme. Il est aussi important de pratiquer régulièrement une activité physique, ce qui permet d'augmenter son volume respiratoire et ainsi oxygéner son sang.

 

L'intérêt de l'épigénétique, information relayée sur le Réseau Léo, contribue aussi à la régénérescence des mitochondries (responsables de la respiration cellulaire) ce que ne manque pas d'aborder aussi le site français de l'Eau Kaqun ici : http://www.e-kaqun.fr/fr/content/39-qu-est-ce-qui-nous-tient-vivant-

 

L'Eau Kaqun est "validée scientifiquement"... je renifle le conditionnement et la manipulation... car rien ne vaut sa propre expérimentation couplée à une recherche consciente pour savoir si un produit est bon ou pas pour soi.

 

Privilégier une eau vivante, bien structurée et non polluée relève de l'attention consciente de chacun et de nos comportements au quotidien. Masaru Emoto avait bien démontré que l'eau a une mémoire et qu'elle enregistre toutes nos émotions, nos pensées et nos intentions.

 

Alors est-ce vraiment l'eau qui guérit ou empoisonne ?

Ne serait-ce pas plutôt l'état de la Conscience Humaine qui prédisposerait à la santé ou à la maladie ?

C'est en tous cas ma perception.

A la bonne votre !

 

Marielle

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Anne T (samedi, 16 septembre 2017 21:05)

    Tu as raison en partie Marielle, notre état intérieur joue sur notre santé c'est évident. Cependant, tous les additifs, pesticides, métaux lourds et le reste ne sont pas inoffensifs non plus.
    Je ne pense pas que Laura Knight ait un état mental délabré et cependant elle est physiquement très atteinte, malheureusement.
    En ce qui concerne l'eau qui nous constitue majoritairement, le processus Grander, qui est une invention d'un autrichien semble donner des résultats étonnants.
    L'eau du robinet est fluoree, l'eau en bouteille plastique bourrée de pcb et même pas tjs saine sur le plan bactériologique et surtout pas ''vivante''.....alors comme dit Patrick Burensteinas, il va falloir s'adapter. ....mais tous les organismes ne sont pas égaux !!!

  • #2

    Marie-Odile (dimanche, 17 septembre 2017 11:57)

    A partir de maintenant, je ne remercierai l'eau plus seulement pour le nettoyage qu'elle me procure, mais aussi pour l'oxygène qu'elle m'apporte. Cette doc m'a beaucoup apporté, merci Marielle
    Marie-Odile