Témoignage 232 - Christiane L - Mes coups de barre

Bonjour à vous, les Porteurs du Réseau Léo,

Suite à l’écoute de la vidéo 3 de Gégé se découvre, je prends la « plume ».

 

J’ai à 3-4 reprises, je crois, du temps des Dialogues avec l’Ange, échangé sur certains sujets. En ce temps j’avais eu 2 retours d’ascenseur de votre part, qui ont participé à m’encourager à continuer malgré le sentiment de solitude grandissant impérativement et qui malgré tout ne cesse de grandir.

 

Je travaille sur le même principe de « miroir » des évènements - rencontres, expériences, vécu etc. - depuis 30 ans environ (j’aurai 60 ans à la fin de l’année). J’ai toujours penser que je vie 2 vies en parallèles physiquement.  Ne me demandez pas où j’ai acquis cette connaissance !! Je dirais que c’est au fil de la vie et tout ce qu’elle nous amène... une des deux était cachée/intime, vous vous en doutez ! Je ne parle pas de mes fractales.

 

Dans ces qqs courriels envoyés, j’ai toujours fait mention = il y aurait tellement à dire…

 

Alors suite à cette vidéo, j’y vais d’un constat qui a été souligné de votre part, soit ; les attaques transdimensionnelles. Je les appelle mes coups de barres !!

 

Pour l’anecdote (qui a duré un an franc), j’ai coopéré avec une personne de la France, connue dans le milieu New Age, jusqu’au moment où je suis allée à l’Aventure chez elle - tel que sollicité de sa part. Dire que j’ai déchanté serait faible comme constat mais j’ai fait avec, le temps du voyage - qui m’a mis sur les genoux - à mon retour j’ai mis fin à ce compagnonnage.

Je dirais que si on regarde du côté Prédateur ; le côté égotique était mis devant, la prise énergétique intempestive (ce qui m’a permis de comprendre tellement de situations vécues à distance durant l’année), le "faites ce que je dis mais pas ce que je fais", etc… donc pas du tout ce à quoi je m’attendais...

C’est un résumé très très condensé mais combien d’apprentissagesssss !!!

 

Durant cette année, j’ai eu des périodes où je devais m’allonger à tous moments dans la journée et la même chose de son côté.  C’était comme vous l’avez dit lors de cette vidéo - sans négociation !  Tac ! dodo.

 

Je me suis sentie coupable de cette rupture car nous avions développé une relation qui ressemble étrangement à ce que vous mentionnez au sujet de votre couple. Dans le sens d’échanges de données sans parler… difficile d’expliquer.  Alors je peux vous assurer que mon Prédateur s’est régalé de ma culpabilité d’avoir mis fin à cette relation, car franchement étant tellement solitaire, c’était la première fois que j’avais dans ma vie quelqu’un avec qui partager le quotidien. J’avais des souvenirs très clairs de mes nuits qui étaient enrichissantes mais fatigantes - depuis, je n’ai presque plus de souvenirs de mes nuits qui sont toujours aussi épuisantes... Je démarre mes journées vers 14 heures, rarement avant cette heure.

J’ai toujours pensé que j’avais 2 ‘shifts’ de travail. (De jour et de nuit.)  

 

Merci d’avoir souligné cette particularité (attaque trans dimensionnelle) qui malgré tout n’a pas été développé à fond mais juste de la mentionner, m’a réconforté avec mon vécu. Car il m’arrive encore souvent d’avoir ces périodes où je dois m’allonger =  souvent lorsque je trouve des réponses à ce que je cherche ou que je m’en approche, lors de vécu intense, prise énergétiques = souvent je sais d’où elles viennent et d’autres pas, etc… comme aujourd’hui, il est notable de mentionner que j’ai une grande perte d’équilibre.

J’ai 2 choix =  mon prédateur m’indispose pour vous écrire (je ne pourrais pas prendre le volant) ou je suis en résonance avec les changements électro-magnétiques présents ; CME à répétition ainsi que les ouragans/tornades, retrait des eaux du Brésil etc… probablement une combinaison des deux ^^.

 

Il y aurait bien d’autres sujets qui me passionne à partager, mais disons qu’aujourd’hui j’ai déjà développé un peu.

 

Au plaisir de vous lire, car j’attends avec impatience les sorties FB presque quotidiennes. Continuez même si vous n'avez pas souvent de retour... énergétiquement ça voyage quand même LOL.  Vos propos sont souvent plus mentalisés que mes vécus mais vos propos sont ce qui s'en approche le plus.

 

Christiane L.

Montréal, Québec

 

Oh ! que j'ai failli tout effacé !


L'équipe LEO : Il faut savoir que les changements énergétiques qui ont lieu sur notre planète, nous affectent de milles et une manières.

Si nous en pâtissons, c'est qu'il existe des résistances induites dans notre physicalité par nos "alter prédateurs" qui eux, paniquent à l'idée de devoir changer de densité. C'est simplement ainsi. Il s'agit simplement d'accepter de subir ces fluctuations d'énergie en prenant le temps de nous reposer.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Isa (mardi, 19 septembre 2017 00:04)

    Que merci Christiane L. ! ça m'explique ce qui m'est arrivé samedi.
    Vendredi soir réu sur un sujet quantique. Après, petit cocktail.
    J'en sors avec une dame (un peu néophyte) et un monsieur (baroudeur et explorateur d'expériences) et on parle longtemps sur le trottoir de nos expériences, et je me sens un peu devoir contrer le monsieur qui tend à imposer son expérience (intéressante voire passionnante), je lui dis que chacun est unique et doit faire ses propres expériences qui peuvent être très différentes, et tout est juste etc etc. Je sens de l'intérêt des deux côtés.
    Rentrée, je regarde ma boite mail et je vois déjà 2 mails de lui me transmettant des liens, et avec bcp de remerciements pour l'échange etc... Je ne réponds pas.
    Le lendemain, impossible de faire quoi que ce soit, comme je n'ai rien de spécial, à part un festival musical à suivre en ligne, ça me va. Pourtant, sentiment de malaise. Sorte de paralysie du cerveau, immobilisme. Infoutue de sortir du brouillard.
    Le soir je décide de lui répondre que je ne lui répondrai que dans une semaine quand le festival sera fini.
    Et là, soulagement immédiat. Je décrypte. Et je comprends : j'ai décidé, fait le choix, et exprimé de prendre de la distance. J'explique :
    Ayant vécu 13 ans avec un pervers narcissique, je crois bien que je viens d'être testée, et c'est mon corps qui a conduit le test. Je pense que j'étais de nouveau confrontée à un PN, sous couvert de connaissances, et sans mon corps je serais je pense tombée dans le panneau.
    Ma réponse décalée, en ayant pris le temps nécessaire, m'a permis de prendre de la distance.
    Grâce aux tomes 6 et 7 de l'Onde, où Laura Knight décortique tellement le profil du PN que j'ai fini par le comprendre. Et je commence à les repérer.
    Merci à la vie.
    Mais ce que j'ai repéré aussi, c'est de la dépendance affective en toile de fond. Y'a du taf, quoi !