Témoignage 237 - Marielle et Ursule à Anna - Je crois que nous sommes beaucoup à être autistes

Suite au dévoilement d'Anna : Dans ce monde, je suis autiste 

 

Message de Marielle :

Bonjour Anna,

 

J'ai ressenti plein de frissons en parcourant ton témoignage, signe pour moi de la justesse de tes propos. Ton message m'a scotché, par la Force qu'il dégage (Force nucléaire faible, je précise).

 

Tu sais, je crois que nous sommes beaucoup à être autistes, à des paliers différents. Tu penses ne pas avoir de connaissance alors que La Connaissance transpire dans tes propos.

 

J'ai perçu au début de ton témoignage que ton impossibilité de pleurer était liée à une de tes vies, sûrement la plus violente émotionnellement et c'est effectivement la révélation que tu en as eu, par rapport au camp de concentration.

Ton histoire fait écho sur beaucoup de points avec les révélations que j'ai conscientisées d'une de mes vies.

 

La subtilité de ton prédateur vient du fait que depuis longtemps, il t'enseigne et se tient au service de ta supraconscience, à laquelle tu as toujours eu accès, plus naturellement que les personnes "non autistes".

 

Merci pour ton témoignage qui m'a profondément touché.

 

Marielle

inscrite au Cénacle (départ. 28)


Message de Ursule :

Bonjour Anna,

 

Tant de délicatesse, on dirait un doigt qui affleure la peau. Cette façon d'approcher le réel me touche beaucoup.

J'ai eu longtemps du mal à entrer en communication et encore aujourd'hui, c'est le miroir réponse qui m'aide. C'est peut être ça le lien au prédateur que tu cherches. J'essaye pour ma part de prendre les devants, comme toi grande sensibilité et intuition en conséquence. Je me protège avec ça. Mais je crois que j'essaye d'éloigner ce miroir maintenant, pour ouvrir mon monde. Et trouver mes racines.

Je me permets de te laisser un message, ton partage parle à ma quête.

 

Ursule 

Inscrite au cénacle dépt 83

Écrire commentaire

Commentaires : 0