Témoignage 246 - Isa - Comportement du pervers narcissique

Suite au Témoignage 232 - Christiane L - Mes coups de barre

 

Que merci Christiane L. ! Ca m'explique ce qui m'est arrivé samedi.

 

Vendredi soir réunion sur un sujet quantique. Après, petit cocktail. J'en sors avec une dame (un peu néophyte) et un monsieur (baroudeur et explorateur d'expériences) et on parle longtemps sur le trottoir de nos expériences, et je me sens un peu devoir contrer le monsieur qui tend à imposer son expérience (intéressante voire passionnante). Je lui dis que chacun est unique et doit faire ses propres expériences qui peuvent être très différentes, et tout est juste etc etc. Je sens de l'intérêt des deux côtés.

 

Rentrée, je regarde ma boite mail et je vois déjà 2 mails de lui me transmettant des liens, et avec bcp de remerciements pour l'échange etc... Je ne réponds pas.

 

Le lendemain, impossible de faire quoi que ce soit, comme je n'ai rien de spécial, à part un festival musical à suivre en ligne, ça me va. Pourtant, sentiment de malaise. Sorte de paralysie du cerveau, immobilisme. Infoutue de sortir du brouillard.

 

Le soir je décide de lui répondre que je ne lui répondrai que dans une semaine quand le festival sera fini. Et là, soulagement immédiat. Je décrypte. Et je comprends : j'ai décidé, fait le choix, et exprimé de prendre de la distance.

 

J'explique :

Ayant vécu 13 ans avec un pervers narcissique, je crois bien que je viens d'être testée, et c'est mon corps qui a conduit le test. Je pense que j'étais de nouveau confrontée à un pervers narcissique, sous couvert de connaissances, et sans mon corps je serais je pense tombée dans le panneau.

Ma réponse décalée, en ayant pris le temps nécessaire, m'a permis de prendre de la distance.

 

Grâce aux tomes 6 et 7 de l'Onde où Laura Knight décortique tellement le profil du pervers narcissique que j'ai fini par le comprendre. Et je commence à les repérer.

Merci à la vie.

Mais ce que j'ai repéré aussi, c'est de la dépendance affective en toile de fond. Y'a du taf, quoi !

 

Isa (inscrite au cénacle - dépt 75)

Écrire commentaire

Commentaires : 0