Témoignage 263 - Cédou -Vous vous métamorphosez !

 

Bonjour gentes dames, gentils hommes et bons enfants,

 

Je découvre vos échanges filmés depuis le début du mois de septembre, puis, par la suite, en écoutant vos premières vidéos je découvre ce chemin évolutif qui est le votre.

 

Si j'étais "tombé" (bim par terre) sur les premières vidéos, je ne vous aurais plus écoutés, trop d'erreurs ou d'aprioris dans vos premières séquences filmées mais nous évoluons et en quelques mois, vous vous métamorphosez !

Mais ce n'est pas pour vous complimenter que je vous écrits, les vidéos que vous partagez me donne à penser que, peut-être, la suite de cette lettre va vous intéresser, en vous partageant trois belles idées.

Je vous souhaite une bonne lecture dès que le temps vous le permettra.

 

1- Je collecte depuis des années les informations qui "collent" à ma théorie d'une apocalypse passée. Vous parlez dans une vidéo des mammouths congelés, ils en trouvèrent un, puis deux, et enfin une dizaine et possiblement un vaste troupeau serait encore caché dans les steppes de Sibérie.

 

Je ne vais pas ici vous exposer toutes les preuves qui stigmatisent ma vision de la chose, ce serait trop long pour nous devant l'écran, du coup je vous invite à regarder cette courte mise en forme sur un mémo de ma page facedust avec une belle photo d'une partie de la Terre vue d'en haut : (pseudo o'bro ceo) ou alors trouvez une image lointaine de la région himalayenne.

 

 

Il semblerait que l'objet ayant tracé les deux milliers et demi de kilomètres de long de la chaine himalayenne était rond et courait à "petite vitesse", son diamètre doit valoir celui de la largeur de la France.

Une petite lune ?

Ou un gros caillou.

 

Sans doute, cela a percuté une zone océanique avant de percer la croute terrestre et secouer les couches inférieures de la planète, créant un réel océan de lave sur lequel flottait d'énormes blocs de terre. Un vrai roman où le globe est chaos, la grande citée anéantie et son savoir détruit. Le Sphinx usé par les eaux...

Les projections soulevées par l'impact sont encore apercevables en vue d'avion ou de l'espace au Nord Est du golf Persique, notamment sur les côtes Iraniennes, et également sous l'eau.

 

La brûlure qui s'ensuit traverse le nord de l'Afrique ; en observant cela, gardons en tête que la Terre est un globe, la brulure en ligne droite sur une carte est courbe. C'est fourbe !

Tous les pays finissant en "Istan" montrent en vue de l'espace un tectonique chaotique, unique sur la Belle Bleue. L'impacte est le désert du Tarim, plateau culminant à 4000m d'altitude. Cette formation est naturellement impossible, comme la brûlure africaine. La nature interdit aussi ce genre de désert, la terre -seule- est incapable de générer cela.

 

Pour finir avec cette idée, le seul moyen de congeler un mammouth et son troupeau plus rapidement que nous ne saurions le faire, c'est de pousser l'atmosphère, comme Moïse le réalise avec la mer, et de laisser le froid spatial descendre sur la couche terrestre. C'est pour cette raison que l'objet qui nous A percuté demande une largeur certaine.

Bon, je ne vais pas plus loin pour le moment.

 

2- Lorsque j'étais un petit homme des bois, expérience de vie sur quatre ans, sans pollution électrique, ni téléphonique. Alimenté par la source du terrain que j'occupais et cultivais, je suivais le rythme solaire 9 mois dans l'année, et passais l'hiver dans une petite maison de pierre. Je me procurais rapidement une radio solaire et à manivelle pour la musique, mais je ne captais que deux radios, une locale et l'autre nationale émise par satellite.

Au bout de quelques mois, mon rythme biologique s'est modifié, mes sens se sont affinés, et plusieurs matins, j'entendais un ou deux mots distinctement.

De ces mots que nous n'utilisons pas dans nos discussions, que nous écrivons rarement mais dont nous connaissons -au moins vaguement- la signification.

 

Je vous explique, avant l'arrivée du petit jour, environ une demi heure avant, il y a une baisse de température, cette dernière était mon pré éveil naturel. Puis lorsque le jour apportait ses couches de luminosités je me levais. Parfait n'est-ce pas, c'est simple et ce n'est rien d'extraordinaire.

En été, l'heure de ce petit coup de froid est très matinale et c'est à la fin de l'été et au début de l'automne que j'entendais ces un ou deux mots entre mon levé et mon pré éveil. Avant que la majorité des habitants ne se lèvent au tintement du réveil-matin, alors qu'ils sont encore dans le sommeil mais sur le chemin de sortie du sommeil profond car nous nous réglons à force de suivre un rythme régulier.

Mon questionnement s'est crée lorsque j'entendais ce mot et ces deux mots, dans la journée, sur la radio nationale française lors d'informations ou de publicités. Ces mots que je n'ai pas noté, sortent de l'ordinaire, et je le redis, on ne les utilise guère dans nos dialogues ni nos écrits.

 

3- a propos des chemtrails, que cachent-ils ? Des mouvements spatiaux visibles d'en bas ? Une station spatiale ? Une augmentation des météorites ? Compensent-ils la couche d'ozone ? Est-ce juste un miroir pour Haarp ?

 

Il y a une recrudescence des boules de feu dans le ciel, elles sont filmées par hasard. L'humain s'aurait-il détourner une des 4000 météorites quotidiennes qui nous touche pour faire chanter ou mettre la pression sur les pays rebelles ?

 

Wahou, on arrive à la fin, merci de votre temps passé à me lire.

 

Je vous souhaite tout le bien de ce monde, pour vous chère lectrice, cher lecteur, pour les vôtres et tous les habitants terrestres.

 

Généreusement.

Cedou

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0