Témoignage 268 - Marie-Odile à François Y - C'est la Vie qui nous enseigne

 

Suite au texte de François Y : Techniques, thérapies ou travail sur soi

 

Bonjour François,

 

Pourquoi ne pas dire simplement : merci bien, je ne suis pas intéressé, au revoir ? Un mensonge reste un mensonge et à moins d'une menace grave pour la vie, un mensonge n'a pas lieu d'être, c'est une question d'intégrité.

 

Merci beaucoup pour tes textes, François, je suis comme toi, je n'ai pas fait de thérapie ou de stage, je cherche dans les livres et surtout j'avance grâce aux diverses expériences que la Vie met face à moi à chaque seconde. La plus "ensaignante" a été la perte de mon premier enfant à la naissance et celle-là, je ne pouvais l'imputer à personne, pas même à moi qui avais vécu une grossesse parfaite avec abandon des mauvaises habitudes : café, tabac, alcool.

 

La dépression qui a suivi m'a fait comprendre que c'est la Vie qui nous enseigne, mais seulement si on s'y abandonne. Jusqu'alors, tout avait été plutôt bien pour moi, mais là, je me retrouvais dans une situation que je ne pouvais expliquer rationnellement (une autopsie n'avait révélé aucune malformation). Il m'a fallu passer par le fond du gouffre avant de pouvoir reprendre pied et choisir d'accepter les leçons de la Vie ou même plus, d'en être reconnaissante.

 

Cette expérience difficile m'a permis de changer de voie, moi qui me destinais à être instit dans l'éducastron nationale. La dépression m'en a empêchée et m'a offert bien mieux. Alors que je pensais que finalement je n'étais pas faite pour enseigner, je suis devenue formatrice et libre d'enseigner ce que je voulais, sans aucun programme à suivre.

Je dois dire aussi que, suite à ces turbulences, j'avais pris la ferme décision de ne plus mentir, ou du moins sciemment, en cas de danger extrême. Ce fut mon premier pas vers la guérison et le début d'une belle aventure à la recherche de moi-même.

 

Je vous aime, les Léos.

Marie-Odile (Inscrite au cénacle dépt 71)

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    François Y (lundi, 23 octobre 2017 13:16)

    Bonjour Marie-Odile,
    Tu dis ceci suite à la fin de mon message "Techniques, thérapies ou travail sur soi ":
    "Pourquoi ne pas dire simplement : merci bien, je ne suis pas intéressé, au revoir ? Un mensonge reste un mensonge et à moins d'une menace grave pour la vie, un mensonge n'a pas lieu d'être, c'est une question d'intégrité."

    J'approuve entièrement ce que tu dis et j'espère l'intégrer à l'avenir.
    Merci pour cette remarque judicieuse.
    François Y.