Témoignage 288 - Caty et Manu - Nuits blanches !

 

Bonjour à vous tous,

 

Ca fait une semaine que l’on connait le Réseau LEO.

Il y a trois jours, on a visionné votre 1ère vidéo qui nous a bien remués. On s’est ensuite attaqué à vos dernières vidéos, dans un état compulsif !

Cela a donné des nuits presque blanches avec un sommeil demi-conscient, une clarté sur le nœud de notre vie.

 

Le clin d’œil excellent d’une de vos vidéos à été la lettre concernant Miasme TV (Question 89 - Proposition d'interview). C’est la réponse que l’on aurait pu envoyer à Antoine. Caty devait intervenir dans une émission sur « les mémoires Atlantes ». Comme les autres intervenants se sont désistés, il nous a proposé de faire quand même une émission sur nous et notre parcours. On se sentait de plus en plus mal à l’aise avec ce choix d’intervenir. C’est en réalisant les gros canaux de prédation qui était en jeux que l’on a évité d’être attrapés dans le piège de la prédation, d’autant plus, que c’est un schéma répétitif chez nous « d’aider, d’agir, d’avoir une mission etc… « l’archétype du sauveur ».

 

Votre parcours, votre sincérité et votre travail nous remue les tripes !!! C’est un travail très puissant et efficace que vous faites.

Caty et moi sommes partenaire depuis 20 ans. Elle a 57 ans et moi 48. Dès cette époque nous avons quitté Paris avec sa fille et sa chatte (il y a toujours une histoire de chats) pour l’Amérique centrale en suivant la voie des toltèques « le Tonal et le Nagual ».

Nous sommes en France depuis 2010 et vivons depuis 6 ans dans les Cévennes à St Jean du Gard, au vert.

 

Depuis 1 an ou 2, nous subissons des attaques violentes de toutes part « 4D +++ », et nombreux de nos amis se transforment en agent Smith, et autres attaquent…

Nous passons maintenant nos hivers dans notre camion au Maroc chez les Berbères.

On a réellement découvert l’Aude avec la Salz cet été, Espéraza, Rennes les Bains et même revu nos vieux potes hippies de l’époque (SDS+). Les Cathares nous résonnent dans la tête et le cœur ; on les découvre avec leur histoire et cela parle au plus profond de nous.

 

Si bien que sur la route du sud pour notre migration hivernale, on va s’arrêter dans l’Aude le temps qu’il faut pour renifler nos mémoires et actualiser nos programmes d’ADN.

 

Merci pour ce que vous faites, on se sent totalement concernés par votre démarche, nous sommes avec vous !

 

Caty et Manu

Écrire commentaire

Commentaires : 0