Témoignage 301 et inscription au cénacle : Christine G - Paris

 

Voici mon témoignage quelques heures après avoir regardé la Partie 5 de la vidéo Cartes sur table avec Gégé.

 

Quelle émotion encore, et là je fais référence à la vidéo 9 réalisée à Vicdessos sur laquelle j'avais également souhaité m'exprimer (témoignage 201). Cette fois je n'ai pas pleuré mais l'émotion qui m'a traversée fut d'une intensité rare et magnifique.

 

Enfin Gégé s'est dépouillé, et quel dépouillement ! Cela m'a fait penser au dépouillement jusqu'à l'os dont parle Laura Knight dans L'Onde.

Car il a fallu qu'il en enlève des couches, Gégé, pour en arriver à montrer son être véritable. 

 

J'ai suivi son cheminement avec intérêt (comme celui de Marielle d'ailleurs) et me demandai si comme Marielle il allait parvenir ou pas à se débarrasser de ses (re)vêtements usagés. 

 

J’avoue que ma surprise fût de taille puisque j'ai trouvé admirable de pudeur et de simplicité le moment où il a évoqué son enfance dans les institutions catholiques et sublime lorsqu’il a avoué son âge et demandé pardon à Hélène et à Nina. 

 

Quant au passage où il comprend avec nous que désormais il ne sera plus jamais le même, quelle leçon !

 

Oui, quelle leçon et surtout quel cadeau pour lui et nous tous de voir apparaître par son intermédiaire la vérité dans toute sa beauté, et de pouvoir toucher à l’essence de l’être donc au Je Suis si convoité.

 

Car en l’espace de quelques heures, Gégé aura réussi à faire la récapitulation de toute sa vie. Mais ce chemin, combien d’entre-nous serons habilités à le faire ?

 

A ce sujet, j’aimerais partager avec vous un écrit de la Mère très approprié ici. Vous allez voir, elle parle de l’Adversaire représentant le Prédateur pour elle et Sri Aurobindo ; (au passage petit clin d’oeil à Gégé qui lors d’une précédente vidéo affirmait qu’aucun Maître ne faisait allusion à cette question ;-) ).

 

"Il faut se dépêcher de faire son travail ici, car c'est ici qu'on peut le faire vraiment. N'espérez rien de la mort, la vie est votre salut.

C'est en elle qu'il faut se transformer; c'est sur terre qu'on progresse, c'est sur terre qu'on réalise.

C'est dans le corps qu'on remporte la Victoire.

L'Adversaire ne disparaîtra que lorsqu'il ne sera plus nécessaire dans le monde.

Et nous savons très bien qu'il est nécessaire, comme la pierre de touche pour l'or, pour voir si l'on est vrai."

 

Je crois qu’il n’y a rien à ajouter après cela.

 

Je remercie l’équipe des Léos pour leur justesse habituelle sans faille et surtout Gégé (et son Prédateur) du fond du coeur pour son courage, lui qui ne voulait pas apparaître à l’écran dans les premières vidéos, quel beau saut dans le vide !

 

D’ailleurs à cette occasion, je veux bien m’inscrire au Cénacle puisque depuis déjà un bon bout de temps je mène une double-vie : ma vie quotidienne dans la matière et ma vie spirituelle pour sa plus grande part avec le réseau Léo par ses reliances et synchronicités de toutes sortes dont je tire une grande force. 

 

A bientôt peut-être pour un commentaire sur la partie 6.

A dire vrai pour une fois je ne suis même pas pressée de la découvrir tellement cette partie 5 fût nourrissante et rassasiante.

 

Christine G - Paris

Écrire commentaire

Commentaires : 0