Témoignage 310 - Galline - Je sens en moi une bascule...

 

Bonjour Léo,

 

Votre dernier mail de pause a été entendue en mon coeur comme un appel à l'autonomie. Et l'exercice d'application n'a pas tardé.

 

Une amie est venue me voir après une séance ostéo avec mon époux. Je n'ai pas pu la regarder ni lui parler. Elle m'a finalement dit pourquoi fais tu ça ? Je lui ai répondu qu'aucune discussion n'est possible car mon époux comme elle, était en mode prédateur.

Cela a déclenché ses pleurs et son départ.

D'une précédente discussion, elle m'avait avouée le canal de prédation qu'elle subissait et entretenait par le lien d'amitié.

 

Mon époux lui était en colère de perdre une patiente et dévoilait son canal de prédation : un alter qui possède un harem (ces femmes d'autrefois sont certaines de ses patientes aujourd'hui).

Nous trois avons du affronter notre peur de se retrouver seul. Elle sans amie, Gilbert sans femme, moi sans famille (je fus traitée de folle qui voit la prédation partout). Mon époux et moi avons pu en discuter.

 

Je sens en moi une bascule. Merci d'avoir impulsé cette énergie de responsabilité. 

 

A bientôt.

Galline

Écrire commentaire

Commentaires : 0