Techniques, thérapies ou travail sur soi - par François Y

Bonjour les Léos,

 

J’aime bien vous écrire. Je sens qu’à chaque fois, mon état vibratoire s’élève et c’est très agréable.

C’est la remarque d’Hélène qui m’a inspiré ce message.

 

Hélène dit ceci :

" Précisons cependant qu'il n'est nullement nécessaire d'être "thérapisé" d'une manière ou d'une autre pour accéder à, et transformer la conscience de ses alter, d'autant plus que le travail, aussi pénible soit-il, lorsqu'il est effectué par sa propre guidance et sa propre volonté est infiniment plus libérateur ! "

Chapitre XI - Conclusion d'une épopée - par L'épopée de la Conscience.

 

Je trouve la remarque d’Hélène très judicieuse et je vais faire part de mon inspiration sur ce sujet.

Il est vrai que j’ai pu venir à bout après plus de 30 ans de lutte d'un état dépressif chronique extrêmement handicapant et de ma misogynie sans être thérapisé.

 

Il en est de même pour mes multiples peurs, angoisses et corps de souffrance. Je suis venue à bout d’un grand nombre d’illusions et donc à bout de quelques programmes karmiques.

 

Je me suis rendu compte que les illusions étaient le résultat d’une programmation, ce qui m’a permis de me désillusionner grandement.

Je n’ai jamais consulté, ni voyance, ni médium, ni thérapeute et je n’ai utilisé aucune technique. 

Mes aides ont été la lecture que j’assimile à mon miroir parce que je l’ai pris comme tel et ma guidance qui m’ont amené vers mes prises de conscience.

 

Je sais qu’il est très difficile de réaliser des prises de conscience lorsque l’on est dépressif, j’en sais quelque chose, mais je pense que mon âme, mon ange, mon soi supérieur m’ont grandement aidé dans cette guérison.

 

Je ne désire non plus donner aucun conseil, chacun expérimente à sa façon pour résoudre ses programmes karmiques, du moins ceux qui en ont conscience 

 

Je sais que mon évolution passe par la résolution des bagages qui me plombent, par la résolution de mes programmes karmiques involutifs. Cela, j’en suis absolument convaincu.

C’est pour moi une question de logique.

 

Comment peut-on s’élever vibratoirement, prétendre cheminer en quatrième dimension SDA si l’on ne se déleste pas de ce poids qui nous empêche de nous élever ? C’est l’exemple de la montgolfière qui me vient à l’esprit.

 

 

J’ai expérimenté à ma manière, sans autre aide que celles citées parce que je suis convaincu que mon évolution passe par mes prises de conscience, par l’élargissement de ma conscience, par le travail sur soi.

 

Qui mieux que moi peut vraiment me connaître dans ce monde SDS ? Qui mieux que moi peut prendre conscience de mes alter ? Je me considère de ce fait comme mon propre laboratoire .

 

Je ne pense donc pas qu’un thérapeute, psychologue, voyante, médium, gourou etc… ou qu’une technique puisse être plus libérateur qu’un travail personnel parce qu’ils appartiennent, sauf exception, au monde SDS et sont donc soumis inconsciemment à leurs prédateurs personnels.

Je pense même que c’est une profonde illusion de croire qu’ils peuvent résoudre nos maux mais cet avis n’engage que moi.

 

Bien sûr, souvent l’être humain est amené vers la facilité, vers les techniques pour résoudre ses problèmes, mais je pense que c’est un leurre.

 

J’ai toujours préféré utiliser une méthode naturelle, celle du travail sur soi parce que cela se réalise par mes prises de conscience, par l’élargissement de ma conscience.

 

Le naturel relève de la véritable création divine et des lois universelles qui ne devraient pas, à mon humble avis, être court-circuités par des techniques.

Y a-t-il prise de conscience, élargissement de la conscience, travail sur soi lorsque vous êtes soumis à une technique de déprogrammation des cellules ou autre ?

Je pense par contre que le réseau Léo est une aide considérable parce que nous sommes dans une démarche commune, désintéressée, SDA.

 

Au travers des enseignements, des vidéos, du comportement et prises de conscience des autres qui font fonction de miroir, nous pouvons être amenés à des prises de conscience et à des résolutions karmiques.

 

Je dois apprendre à marcher tout seul, compter sur moi-même et ne pas m’en remettre aux autres. La force, la vraie lumière, la véritable information est en mon soi supérieur, en ma guidance.

 

Dans Matthieu 15:14, il est dit ceci :

" Laissez-les : ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles ; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. "

 

De manière générale, l'homme compte trop sur les autres, sur les techniques, sur l’extérieur et ne compte pas assez sur lui-même parce qu’il n’a pas confiance en lui, parce qu’il a été conditionné à penser que le sauveur était en l’autre ou dans des techniques.

 

Pour rire un peu, il y a quinze jours, j’ai reçu un coup de téléphone d’un cabinet de voyance.

Je ne me souviens plus exactement si c’était la voyante elle-même ou sa secrétaire mais quand elle m’a parlée, je lui ai répondu avec calme et sérieux que j’étais médium. Elle était un peu confuse et m’a lâché la grappe. Bien sûr, j’ai menti, je ne suis pas médium.

 

 

François Y. (Inscrit au cénacle dépt 09)

Écrire commentaire

Commentaires : 0