Témoignage 471 - Florian - Ressentir la dissonance de l'information

Dans mon prisme, une information ne peut être que claire et fluide. 

C'est un vecteur direct, qui doit voyager d'un point précis à un autre point bien défini pour permettre au(x) récepteur(s) de CAPTER directement et de manière limpide "Ce Qui Est". 

À travers cette fréquence émise dans le but d'y transmettre une information, celle-ci doit pouvoir apporter un détail manquant à la compréhension personnelle des expériences de chaque individu. 

Celle-ci est donc censée permettre à l'auditoire, de se situer via ses propres expériences et apprentissages tirés, dans l'objectif d'acquérir une NOUVELLE compréhension de ce qui était déjà appris jusqu'alors, mais qui n'avait pas été vue sous l'angle présenté. 

 

C'est une sorte de mise à jour permettant un affinement essentiel de ce qui avait déjà été compris, et de visualiser ce qui ne l'était pas en considérant un ensemble plus vaste. 

Quand l'information ne traverse pas ce "champ" de manière fluide, alors qu'elle souhaite être partagée via l'individu en question malgré toutes ses bonnes intentions, c'est qu'il y a soit : 

1/ Un manque d'informations et donc de compréhension de l'expérience en cours. 

2/ Un déséquilibre dans le discernement de celui qui donne l'information, et ne permettant pas à l'information d'être simplement : "Ce Qu'Elle Est". 

 

Car l'Information SE DOIT d'être limpide, puisqu'elle a normalement été comprise et intégrée par l'individu qui décide à son tour de la partager pour livrer une viande "cuite à point" ! Ni trop sèche ou trop saignante. 

 

À défaut, elle peut donc être pilotée :

- Soit par le mental à travers des explications et des idées imposées afin d'y partager non plus une information mais une CONVICTION. 

- Ou, à travers un état emotionnel générant des justifications et autres explications vaseuses, et ne permettant plus à l'auditoire d'y tirer une clé nouvelle à potentiel libérateur.

Elle devient donc une prise énergétique car souhaitant imposer une vision déjà dénaturée de ce qu'elle est à l'origine, elle ne peut donc (plus) être "Ce Qu'Elle Est".

 

Florian (cen11)

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0