Témoignage 531 - Florian - L'École de la Vie : la leçon revient toujours !

 

Bonjour les LEO,

 

Je souhaite vous transmettre un partage qui n’était pas prévu à la base, mais il m’est venu spontanément en me remémorant une citation d’un des vôtres (je ne sais plus qui exactement mais peu importe). Tout ce qui va suivre est très idéal, vu d’un point de vue très « élevé » qui constitue mon objectif en tant que chercheur spirituel. Je souhaite le proposer à la vue de tous afin que ceux qui le souhaitent puissent avoir accès à l’information.

 

« Tu n’as pas compris ? Ce n’est pas grave ! La leçon revient mais en plus fort »

(le Réseau LEO, je ne me souviens plus qui exactement mais ce n’est pas très grave. Merci de cette leçon de vie magistrale, simple à exprimer mais qui nécessite de persévérer pour être appliquée et désolé de ne pas avoir retrouvé la citation exacte ; si vous la trouvez, signalez-le-moi s’il vous plaît. Merci d’avance)

 

Appliqué au sens strict dans mon cas, ça donne…

  • Tu n’as pas compris pourquoi « tu » écoutes du Katy Perry ? C’est pas grave ! On en réécoute pour la 3875e fois ! Tu vas finir par comprendre pourquoi cette artiste et pas une autre, pourquoi ces chansons-là et pas d’autres (remplacer Katy Perry par Stromae, Daniel Balavoine, Christophe, Michel Polnareff, Cheryl Cole, etc.) Et plus tu la détesteras, plus tu y auras le droit, plus elle t’obsédera.
  • Tu n’as pas compris que tu n’es pas obligé de te soumettre à l’autorité ? Pas grave ! On va te faire vivre la crise du COVID-19 avec des flics ultra-intolérants, tout ce que tu détestes ! Tu vas finir par comprendre que tu n’es pas obligé de dire tout le temps OUI en ton for intérieur.
  • Tu n’as pas compris ce que ça fait de souffrir dans ses études ? Pas grave ! On va te faire revenir en maths et t’y coincer pour que tu comprennes combien tu es responsable de ta propre douleur, combien ton manque de fermeté et de détermination te mène à prendre de mauvaises décisions dont tu essaies de te dédouaner en accusant autrui.
  • Tu n’as pas compris que tu avais un fond de petit dictateur méprisant les pauvres ? Pas grave ! On va faire en sorte que tu tombes dans un pays où Emmanuel Macron sera président et étalera son mépris de classe pour que tu comprennes qu’il y a en toi une partie discriminant les gens par l’argent, par le niveau intellectuel, par le niveau spirituel (hé oui ! Même ça, ton prédateur s’en sert pour rejeter l’ « extérieur » !)
  • Tu n’as pas compris que tu aimais à vivre dans un monde d’illusions fabriquées, des illusions de qualité mais des illusions quand même ? Pas grave ! On va vicier ton œuvre en t’y faisant incorporer des stars américaines hollywoodiennes, celles que ton côté britannique dit détester, afin que tu comprennes combien tu recherches la gloire, l’argent, mais surtout à continuer de vivre dans tes petites conceptions étriquées de la vie.
  • Tu n’as pas compris que tu traînais encore des mémoires non digérées de la Seconde guerre mondiale ? Pas grave ! On va te faire regarder pile les séries où tu auras droit à la croix gammée, aux néo-nazis, aux parodies d’Hitler sur Youtube (oui, oui ! Ça existe des parodies du Hitler dans La Chute comme Hitler apprend que sa pizza arrivera en retard, Hitler rencontre Jacquouille ou Hitler rencontre Jean-Pierre Coffe). On va te faire ressortir ton malaise vis-à-vis du peuple juif face à tous ceux que tu rencontreras, y compris cette déportée venue témoigner à ton collège. On amplifiera ton dégoût de la langue hébraïque afin que tu ne puisses pas nier à nouveau que quelque chose cloche.
  • Tu n’as pas compris que ta technophobie engendre le micro-puçage ? Qu’à cela ne tienne ! On va te faire mariner dans une boucle temporelle où tu verras la technologie opprimer toujours plus l’homme sur les années, où on t’imposera de déclarer tes impôts en ligne, de dire oui à la double identification imposée par ta banque, de tout faire par ordinateur interposé en période de crise sanitaire. Tout cela tant que tu n’auras compris que tu devais créer une nouvelle ligne temporelle
  • Tu n’as pas compris que tu avais un « guerrier » prétendument pacifiste en toi ? Qu’à cela ne tienne ! Tu auras droit aux manifestants anti-CPE (en 2008 contre la loi que Sarkozy prévoyait, qui s’appelait le Contrat Première Embauche, et avait généré des blocus dans les lycées de France, le mien y compris), les Gilets Jaunes, aux parents cherchant en permanence à envahir ton esprit en voulant te con-vaincre, à la petite sœur t’emmerdant royalement jusque dans sa désinvolture, son regard et sa voix chaque fois que tu oseras poser des questions qu’elle ne veut pas entendre, aux professeurs te con-sidérant et te con-ditionnant pour que ta pensée s’assimile à la leur, aux New-ageux et à leur pseudo-communication non-violente politiquement correcte qui ne sert qu’à noyer le poisson et à esquiver la question des vrais sentiments et de la norme.
  • Tu n’as compris que tu avais un côté complaisant, fainéant, attiré par les plaisirs vulgaires de cette Terre et désintéressé totalement des réalités spirituelles ? Qu’à cela ne tienne ! On va te le faire vivre puissance dix mille à Poitiers pendant ta licence d’anglais. Tu vas vivre la superficialité, la frivolité, l’amusement perpétuel mais aussi le manque de sérieux, d’investissement, de maturité. Tu ne manqueras pas d’argent, au contraire : tu auras tout ce qu’il faut pour bouffer de la merde, acheter des objets inutiles, tout ça sans jamais avoir à gagner ta vie en tant qu’étudiant. Tu marineras dans tes jeux vidéo répétitifs, dans tes vidéos YouTube vulgaires et abrutissantes, dans tes relations avec des gens que je juge comme ayant la mentalité d’ « ados attardés », dans les mêmes schémas de journées qui ne t’apporteront rien et t’assoifferont du spirituel.
  • Tu n’arrives toujours pas à admettre l’existence du satanisme ? Qu’à cela ne tienne ! Tu auras droit à David Icke, au livre d’Alexandre Lebreton, aux dessins animés faisant montre du contrôle mental et de l’hypnose à outrance. Et si ça ne suffit pas, il y aura Emmanuel Macron pour te rappeler que la franc-maçonnerie pédo-sataniste est derrière toutes les grandes décisions menant au Nouvel Ordre Mondial techno-fasciste occulte, en plus de la théorie du complot, de Jacques Attali, des Rothschild, du Sionisme et tout le reste.
  • Tu n’arrives toujours pas à croire que la famille puisse être un relais prédateur ? Qu’à cela ne tienne ! Tu auras droit à l’existence du petit Giulio italien qui aura un père pratiquant des abus rituels, à sa mère nonchalante qui ne daignera même pas lever le petit doigt, à l’ami du père sympathique mais qui te demande des faveurs sexuelles. Tu auras droit à une mort par pendaison pour échapper à une bastonnade carabinée. Tu auras droit à une famille contraignante, vulgaire, intolérante derrière sa façade crémeuse de gens ouverts et affables, routinière, tournant en rond dans son salon, dans son avion, dans son bureau.
  • Tu penses que la technologie est utile et inoffensive ? Tu auras droit à une Atlantide bis pour te prouver combien elle n’est qu’un bienfait relatif et temporaire, avant de se muer en aliénation et de se retourner contre toi, reflétant combien elle ne sert qu’une idéologie du manque. Manque d’énergie, manque de reliance au Soi, manque de tes pouvoirs, manque illusoire comme le dit Giuliana Conforto dans L’univers organique. Si tu te crois incapable de te déplacer sans moyen extérieur, ne t’étonne pas de devoir prendre le vélo, le bus ou le train. Si tu te crois incapable de vivre sans trop manger, ne t’étonne pas d’avoir toujours faim. Si tu te crois incapable de déplacer des objets par la pensée, ne t’étonne pas de devoir marcher pour aller les chercher. Si tu te crois incapable de communiquer par télépathie, ne t’étonne pas de devoir parler ou écrire et perdre ainsi un temps fou… qui est pourtant illusoire (cf. plus bas)
  • Tu as peur de manquer de temps car tu n’as pas compris qu’il est une illusion ? Tu auras droit à une accélération de l’histoire pour te montrer combien le temps peut se contracter et se dilater, combien il n’a rien d’objectif ! Tu auras droit à des années de vie gâchées par une prédation virulente qui t’hébétera 90 % du temps (mes études d’anglais à Poitiers de 2013 à 2016) pour te faire comprendre que tout ce temps perdu n’est finalement qu’une illusion, que plus tu as peur de perdre des années de vie, plus tu en perdras.
  • Tant que tu n’auras pas compris, tu persisteras. Quand tu auras compris, tu n’auras plus besoin de continuer. Si tu te bats, ton cœur se mourra au combat, comme dans la chanson de Nâdiya Parle-moi. D’ailleurs, relis ces paroles de sa main car elles sont pour toi :

Parle-moi de tes guerres

Parle-moi de tes droits

Parle-moi de ce père

Qui te bat tant de fois

Parle-moi de tes peurs

Parle-moi je te crois

Parle-moi de ton cœur

Qui se meurt au combat

 

(j’ai écrit spontanément « qui te bat au combat » ; l’influence de la prédation qui ne peut envisager ce qui vient du cœur que comme une attaque à sa personne)

 

Oui, le jeu de la prédation nous enseigne en permanence et il faudrait être plus vigilant, plus réceptif à ses leçons. Encore faut-il ne pas céder à sa réaction primitive qui est la répugnance. Une fois le dégoût dépassé, on peut prendre du recul et essayer de comprendre les schémas logiques de l’Univers qui ne se répètent que parce que l’on n’a jamais dit NON du plus profond de notre ADN, de nos cellules, de notre âme, de chacun de nos corps subtils.

 

Encore merci mille fois de permettre tous ces partages entre membres, souvent confrontants mais vibrants et salvateurs spirituellement,

 

Florian R

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0