Vincent R - Ardèche (dépt 07)

 

Salut à vous,

 

Avec ma sœur Nathalie nous sommes très proches. C'est elle qui m'a fait découvrir les dialogues avec l'Ange en 2013. Elle fait figure de proue dans la recherche d'informations et nous échangeons beaucoup. 

Le fait que nous soyons frère et sœur nous renvoie aussi à la famille et à son influence, dans laquelle nous sommes nés. Enfance plutôt déglinguée nous pouvons parler de nos propres blessures et les mettre en lumière, sans jugement, débloquant ainsi pas mal de rouages pour la compréhension de nos émotions. 

 

Les Dialogues m'ont été d'un grand support pour comprendre mes douleurs et mes traumas, mon passé, une révélation sur notre univers et le monde illusoire dans lequel nous vivons.

Je me rends compte à quel point tout est lié, de l'intérieur à l'extérieur. La dépression prend une autre forme. Le rejet devient acceptation. Un miroir, des miroirs.

 

J'évolue à mon rythme, pas toujours connecté. L'impression d'avoir vécu ma vie dans une machine à laver. Les drames l'ont ponctuée, parcours chaotique aux multiples expériences plus ou moins destructrices, pendant longtemps l'alcool a été ma lessive, plus d'autres substances. Je n'ai pas d'enfant.

Mon instabilité ne le permettait pas et cela m'apparaissait être une tromperie de penser qu'une progéniture puisse m'amener à l'équilibre. De plus, j'étais le dernier d'une lignée et je crois qu'instinctivement je voulais y mettre un terme. 

 

Le suicide de ma nièce il y a bientôt dix ans a provoqué un électrochoc. J'ai arrêté de boire après coup, après une longue descente dans l'humiliation et le dégoût de mes faiblesses, jusqu'à cracher mon sang, jusqu'à vouloir toucher le fond, pleurant et implorant le ciel pour qu'il me vienne en aide afin de sortir de cet enfer-me-ment, et jusqu'à cette prise de conscience de creuser ma tombe avec un apitoiement sur moi même, me plaçant en victime. Fallait-il un tel événement pour commencer à s'éveiller ? La Vie peut être implacable.

 

A suivi un parcours religieux dans lequel ma sœur Nathalie, en deuil, s'était engagée. Je la suivais, je l'accompagnais dans ce drame et cette terrible épreuve commune et répétitive car notre grande sœur avait agi de la sorte durant notre enfance. Plus le reste où la vie nous paraissait bien lourde avec le spectre de deux enfants mâles décédés avant ma naissance.

L'instinct a été de se tourner vers le Divin, vers l'au delà. 

 

Étant donné le formatage, la bible, la religion, l'église ont été les premiers enseignements qui nous sont venus en commençant par les sept péchés capitaux. Regard vers l'intérieur, la laideur apparaît dans une douloureuse vérité, mais où se cacher face à l’Éternel ? 

Mais je ne trouvais pas de cohérence entre ces dogmes et moi-même. Je comprends maintenant pourquoi. Néanmoins ça a été un palier.

 

Puis les Dialogues avec l'Ange sont apparus. Spiritualité et physique quantique trouvaient leur résonance. Tout était lié. Un mode d'emploi parfait et applicable à la Vie qui prend son sens dans la recherche du Soi.

Merci pour votre travail.

 

Aussi, avec votre permission, je m'invite au Cénacle, dans l'idée qu'un jour avec ma sœur et mon prédateur nous puissions vous rencontrer et pourquoi pas faire une balade.

 

Vincent R

Écrire commentaire

Commentaires : 0