Question 59 : Où se situent la joie de vivre et l'ange gardien dans le cheminement SDA ?

Bonjour à vous,

 

Je me permets de vous demander votre ressenti par rapport à des impressions que j'ai.

 

1/ Je suis régulièrement les cheminements d'Hélène et David et j'ai lu tous les dialogues de Sand et Jenaël depuis un an car je suis moi-même en recherche d'un véritable sens à toute cette mascarade que l'on vit au quotidien dans cette matrice.

 

 

Je suis de nature très optimiste et dès la lecture des dialogues avec l'ange, j'ai halluciné d'imaginer qu'il puisse y avoir des prédateurs SDS de 4è dimension qui nous phagocytent notre énergie en nous incitant à adopter nos comportements en fonction de leur "appétit".

 

 

Ne me fiant à aucun enseignement comme vérité absolue, j'ai donc lu suite à ces révélations les manuscrits de la mer morte, Anton Parks pour me familiariser avec les amasutum, enki, enlil, les reptiliens, les dracos etc..., j'ai regardé les vidéos de Calogero Grifasi et Rachel Fortun ainsi que suivi plein de conférences sur stop mensonges, Roch Sauquere, Paul Ponssot etc... N'ayant aucune impression personnelle d'être à la merci des ces entités, il me fallait savoir ce que les autres en pensaient. Petit à petit, j'ai validé non pas que c'était vrai, mais que c'était une possibilité hautement probable...

 

J'ai commencé à faire un travail sur moi, pour démasquer cette possible prédation car j'ai été en proie à des grosses colères à l'encontre de mon mari pendant 3 ans.

Je pense avoir une certaine facilité à intégrer un précepte auquel je crois et, comme j'avais envie de découvrir si mes comportements étaient induits par une prédation extérieure à moi, je me suis disciplinée afin de repérer chaque état désagréable comme venant de mon prédateur. Cela m'a beaucoup aidé et même amusé car en tant que fille marrante, je m'amusais à envoyer des doigts d'honneur vers les "prédateurs" dès qu'un sentiment inapproprié m'envahissait, ce qui avait le don de me faire rire et donc de directement dégager les énergies négatives. Soit.

 

J'ai un jour rencontré une personne qui m'avait été recommandée et qui est tout à l'opposé de l'enseignement new age paix et lumière dans lequel j'étais rassurée.

Si je n'avais pas lu les dialogues, je n'aurais rien tiré de cette séance chez cette femme car je n'aurais pas compris ce qu'elle me disait et mon mental l'aurait rangé dans la case : n'importe quoi.

Quand elle m'a vue, elle m'a dit : oh lala, qu'est-ce que vous avez fait comme bêtise ! Je lui ai demandé de quoi elle parlait, et elle m'a dit que j'avais reçu les symboles reiki lors de mon initiation et qu'elle voyait tous les appareillages de 4ème dimension qui faisaient de moi un restaurant parfait pour toutes les entités. Je n'en revenait pas !!!!

 

Elle m'a demandé de prononcer des affirmations afin que tout ce qui est jésuite et entité sortent de mon corps ! Ca ne marchait pas au début et puis j'ai senti des choses sortir de moi ! et moi qui pensais aller bien hihi

 

Bref, tout ça pour dire que finalement, on est vraiment enfermés dans une prison comme des marionnettes à la merci de plus puissants que nous.

 

MAIS

 

Je suis une artiste et je peux vous assurer que j'ai une muse bienveillante auprès de moi qui m'insuffle depuis des années des idées géniales concernant mes spectacles de danse, mes créations personnelles. Je me sens certes parfois à la merci d'entités gourmandes mais je sens très souvent qu'un "ange" bienveillant est à côté de moi, qu'il me guide et me rassure afin de trouver la paix en moi. Or, quand j'entends Sand et Jenael, Rachel Fortun, Calogero etc, il n'y aurait que des faux êtres de lumières (du moins, disponibles à notre niveau). Tout semble nous mener vers un futur entropique, tout est souffrance et mensonge.

 

Malgré tout ce que je sais, j'ai toujours un élan de vie merveilleux qui me porte à la joie et au partage. Je jongle avec la matrice et m'y amuse car je regarde ça de plus haut.

Qu'en pensez-vous ? Ressentez-vous aussi qu'aucune entité bienveillante et lumineuse nous protège ?

 

2/ j'ai visionné votre dernière vidéo avec la dame en rouge qui veut vous présenter sa façon de voir le monde. LOL

Sandrine a parlé de l'entretien avec l'alien et Jenaël je pense, a dit que ces aliens de Roswell revenaient d'un monde entropique et qu'ils étaient venus mourir sur terre afin de se réincarner en humain pour changer le futur. Pourtant, en ayant lu ce livre je n'ai pas du tout compris la même chose. Pour moi, il est clair que Earl (l'alien) vient du Domaine et a utilisé un corps non organique (qu'ils peuvent choisir sur catalogue) pour pouvoir supporter la densité de la terre mais qu'ensuite, son "âme" a quitté l'enveloppe et EST RETOURNEE dans le domaine d'où elle a continué à correspondre télépathiquement avec Mathilda. Earl ne s'est pas incarnée dans un être vivant humain !

Avez-vous un avis là-dessus ?

 

3/ Un enseignement qui m'a beaucoup apporté est celui d'Isabelle Padovani. La connaissez-vous ? Elle a sa vision de la prédation qu'elle appelle multiples aspects intérieurs. Tous ces personnages qui sont en nous mais pas nous, et qui jouent un rôle pour nous apporter leur aide. J'ai beaucoup aimé cette vidéo car elle permet de tendresser avec soi-même et de considérer l'égo comme une partie de nous qui essaie de survivre dans un monde parfois hostile et de permettre à notre soi supérieur d'être le chef d'orchestre aimant de toutes ces parts de nous.

https://www.youtube.com/watch?v=2dFUJSTWQxM

 

Merci de me lire et à bientôt

 

Annick

 


 

Réponse de l'équipe LEO :

 

Bonjour Annick

 

Merci pour ton témoignage-question bien complet.

Et oui ! Malheureusement (ou heureusement), une entité bienveillante et lumineuse qui nous protège appartient seulement au monde de la programmation New-Age…

Par contre, effectivement, suivre nos élans de création nous rapproche de notre essence originelle, et donc nous procure des moments de joie, d'extase et d'intense gratitude envers la vie.

Mais... les pièges de la prédation sont multiples et tellement subtils !

 

D'un point de vue multidimensionnel, la véritable guidance provient simplement d'une ou plusieurs parties de nous-même ayant acquis une vision bien plus large de la réalité de 3ème densité, et des autres densités et dimensions qui s'interpénètrent. Elle est celle qui a su franchir le cap de la 4ème densité à laquelle sont plafonnées les entités SDS. Elle est donc notre partie SDA qui, depuis le futur au Service d'Autrui, nous guide vers cette ligne temporelle évolutive.

Les entités SDS peuvent reproduire à merveille l'illusion que l'on se fait d'une guidance extérieure et bien souvent revêtent le manteau de tel ou tel ange gardien… Mais la seule guidance à laquelle l'on puisse se fier, est celle de l' "En-Je" (cet autre Moi SDA) dont la manifestation est généralement aux antipodes de ce que la majorité conçoit comme étant une guidance protectrice.

 

Car elle n'est ni bienveillante, ni lumineuse dans le sens ou elle n'est pas faite uniquement de lumière, mais d'équilibre : lumière et ténèbres à la fois, elle rassemble les deux polarités, c'est le Yin et le Yang.

 

Et elle peut très bien "utiliser" l'énergie prédatrice (qui n'a elle, pas conscience de ce qui se passe en amont), pour nous administrer une bonne secousse afin de nous réveiller et de nous inciter à nous poser les bonnes questions.

 

Ces expériences douloureuses sont bien issues de la guidance de notre Soi supérieur : c'est cela la véritable bienveillance et la véritable guidance ! Car depuis le niveau de conscience SDA, la distinction entre le bien et le mal n'existe pas, il y a seulement des expériences porteuses d'enseignements.

 

Donc au final, ne serait-ce pas une guidance malveillante qui nous épargne les épreuves douloureuses et confrontantes ? Ne seraient-ce pas précisément ces moments de détresse qui nous poussent à nous questionner sur le sens profond de notre existence ? Et ces questionnements, ne mettraient-ils pas en péril l'efficacité des programmes de la Matrice artificielle ? On dirait bien que la boucle est bouclée…

 

Les tentacules New Age de la Matrice se glissant à travers de multiples courants spirituels et thérapeutiques ont tout intérêt de nous enseigner de belles méditations et techniques de libération afin que nous nous sentions mieux et que nous nous croyons libérés, sans aller jusqu'à nous poser les bonnes questions. Comme le dit Gourdjieff, c'est la question qui fait mal qui nous permet de trouver la force de fouiller jusque derrière le voile des "appâts-rances"…

 

Il n'y a donc que par l'expérience, enrichie de recherches et de partages, que l'on puisse faire la distinction entre la guidance SDS et la guidance SDA.

 

Et effectivement, les personnes ayant pris conscience que le salut de l'âme passe inévitablement par un face à face avec le monde SDS qui les manipule, peuvent paraitre de prime à bord bien austères (du fait qu'elles insistent tant sur cet aspect que la majorité occulte).

 

L'aspect joyeux prend une toute autre forme puisqu'il ne résulte plus d'une recherche effrénée d' "amour", de paix et de félicité (nourri par la croyance que dans la vie, il faut absolument être heureux), mais résulte de l'effet d'une prise de conscience, d'un franchissement de cap par rapport à l'acceptation de la réalité TELLE QU'ELLE EST.

 

Par rapport au discernement nécéssaire à la navigation entre la polarité SDS et SDA, chacun à travers ses expériences peut développer la capacité de se poser les bonnes questions auxquelles, au final, il découvrira par lui-même les réponses.

 

Et en ce qui concerne les Gris, ils ont plusieurs cordes à leurs arcs pour tenter de changer la funeste destinée de l'humanité (donc, la leur). Soit effectivement mourir dans cette densité pour pouvoir renaître avec un ADN qui permettra peut-être à "eux-mêmes dans le passé", de changer d’orientation. Soit d'arriver déjà vivants dans un simple support cybernétique leur permettant de s’acclimater à cette densité et d'y réaliser, tout comme Earl, sa "mission".

Donc, dans le crash de Roswell, il y avait plusieurs Gris de différentes races.

 

Nous traiterons les enseignements d'Isabelle Padovani dans les outils d'évaluation car ils sont un bon support pour entrainer finement notre discernement.

 

Nous te souhaitons une bonne quête !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    annick (lundi, 05 décembre 2016 21:06)

    Merci pour ce partage
    J'avais déjà répondu à votre page sur Isabelle Padovani, ignorant que mon témoignage était posté sur le réseau
    La joie qui m'anime est toute simple et naturelle, depuis que je suis petite. Pourtant, j'ai des hauts et des bas, des questionnements comme tout le monde et vous allez peut-être être surpris mais il m'arrive même d'avoir de la compassion pour mon prédateur: il me prend de l'énergie certes, il me met en colère (car même si je suis d'un vrai naturel joyeux, j'ai beaucoup de problèmes dans ma vie) mais il m'enseigne à rejoindre mon côté SDA.