TRANSPARENCE

Suite à une remarque d'un lecteur, nous avons jugé nécessaire de préciser et définir la transparence propre à la démarche du Réseau LEO.

 

Voici d'abord la définition du dictionnaire linternaute :

 

"La transparence, du latin "trans" (à travers) et "parere" (montrer), est la propriété de ce qui montre tout, de ce qui ne camoufle rien. Elle peut caractériser autant un corps qu'un milieu ou un être."

 

En langage des oisons, le mot transparent, signifie également "trans" (à travers) et "parent" (les parents, les mémoires familiales, la lignée, les jeux karmiques).

Ce qui signifierait que la "transparence" impliquerait d'interrompre le cycle des mensonges transgénérationnels et transdimentionnels provenant de nos origines galactiques et se poursuivant jusqu'aux seins de nos familles actuelles.

 

Dans la Grèce antique, lorsque Amour et Psyché (les deux forces électrofaibles) étaient séparés par la morale des hommes, ils devenaient cause de guerres, de conflits. Mais la "Sagesse" ne reconnaissait aucune séparation entre Éros et Psyché, parce que leur union "la Transparence", posaient les fondations de l'éthique naturelle, dont l'Amour (l'équilibre) était l'expression finale. (Ce sujet sera évoqué dans un prochain cahier dédié à la sexualité)

 

Comme nous voyons et vivons nos expériences à travers le prisme d'une réalité multidimensionnelle, cette vision inclue forcement le système de contrôle SDS (au Service De Soi). La transparence est pour nous, la capacité à inverser la nature opaque et hermétique du prédateur de 4D. Celui-ci cherche par tous les moyens à se cacher. C'est son instinct de survie, car s'il est VU dans son intégralité, il meurt à son monde SDS.

 

Faire preuve de transparence est un acte conscient qui ne s'improvise pas. Il consiste à laisser "trans-paraître", révéler à la lumière, lors d'écrits ou autres formes d'échanges, les planques du prédateur.

Nous ne parlons pas d'une transparence forcée, mais d'une transparence qui résulte d'un processus de maturation. Une transparence qui, le moment venu, aide par le partage, à parfaire la prise de conscience et l'intégration d'une expérience.

C'est l'art de démasquer le prédateur grâce aux indices que nous reflète notre bulle de perception.

 

Clarté, intelligibilité, authenticité, franchise, intégrité sont les maîtres-mots accompagnant pour nous la transparence.

Mais comme le précise ce lecteur "La familiarité que nous avons avec lui (ce terme), nous expose au risque de tomber dans le piège qu’il dresse sous nos pas."

 

En effet de nombreuses mouvances New Age se complaisent à prôner la transparence. Et comme le prédateur rôde, il peut, par l'activation de programmes tels que : besoin de reconnaissance, révolte, dévalorisation, etc, récupérer les fruits de cette transparence en sa faveur.

 

Il est donc important de préciser que cette mise en lumière de nos programmes est un processus (comme beaucoup d'autres), au cours duquel nous flirtons avec la prédation et apprenons ainsi à mieux la connaître, à mieux nous connaître.

 

A chacun d'exercer sa vigilance quant à la récupération de cet élan, à chacun d'apprendre de ses erreurs et de son prédateur...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0