Question 102 - Sylvie - Comment pouvons-nous être si sûr de nos mémoires karmiques ?

Bonjour à vous tous

 

Merci pour cette vidéo (Lorsque Gégé le scientifique commence à se dévoiler, partie 1) riche une fois de plus d'outils et de conscience. Je souhaite vous faire part de mes observations.

 

A la fin du visionnage une question me vient :

comment peut-on connaître nos vies antérieures comme en parle Gégé ? et en plus si clairement ?

Je ne remets pas en question le fait d'avoir vécu plusieurs incarnations et il est bien certain qu'elles ont laissé des traces en nous, des mémoires, et au fil de nos expériences, rencontres, lieux...

Elles sont ravivées mais comment pouvons-nous être si sûrs, si clairs ?

Car elles se manifestent par des émotions, des sensations, des ressentis mais comment les traduire ? et surtout sans se faire manipuler par notre prédateur attitré qui veut nous faire croire ceci ou cela.

 

Je suis en recherche de clarté et de vérité, les deux mots AUTHENTICITÉ et ESSENCE sont bien appropriés et c'est de plus en plus au fil des textes, vidéos... je me rends compte que je doute de plus en plus de tout dans l'intention de ne créer du lien avec rien, de ne m'attacher à rien. Je m'intéresse à tout avec intérêt mais ce ressenti de détachement est de plus en plus présent comme si je sortais pas à pas des différentes pièces de théâtre qui se jouent devant mes yeux dans ma vie.

 

J'ai ressenti de l'incohérence dans Gégé comme une pirouette faite de sa part en parlant de ces vies antérieures faisant son petit effet de détournement de l'attention, pour ne pas répondre à la question posée et qui n'apportait rien au sujet à part troubler dans le sens "tiens pourquoi il nous parle de cela à ce moment ?" je n'y ai pas vu de rapport direct.

Je vais revisionner car une 2ème fois apporte d'autres compréhensions et approfondissements.

 

Merci avec le cœur.

Sylvie

 


Réponse de l'équipe LEO :

  

Bonjour Sylvie,

 

Les signaux de guidance que l'âme envoie à sa partie incarnée se manifestent différemment en fonction de la nature de l'individu. Alors que certains perçoivent les "souvenirs" de l'âme sous forme sensitive (sensations corporelles extrapolées), d'autres entendent une voix intérieure et d'autres encore perçoivent des images distinctes…

 

De nombreuses personnes ne se croient pas connectées à ce type d'informations, mais en fait ces dernières parviennent déjà à tout le monde. Il faut juste apprendre à les voir comme telles. Car dans notre quête de sensationnel, ou dans notre attente/contrôle de réponse, elle sont souvent jugées trop simples ou farfelues.

A ce sujet, de précieux témoignages tels que celui de Galline, Anna, Muriel S... racontent comment leurs mémoires karmiques se sont manifestées de manière totalement inattendue.

 

Les informations karmiques seront aussi réceptionnées différemment en fonction de la polarité sexuelle de l'individu : pour un homme, elles seront généralement reçues par la sphère cérébrale puis "descendront" dans le corps par l'émotionnel. Tandis que pour les femmes, ce sera plutôt le contraire, elles ressentiront avant tout la mémoire qui se présente par leur potentiel émotif, et ce n'est qu'après qu'elles seront en mesure de "faire monter" l'information et de la décoder mentalement.

 

De plus, l'énergie prédatrice fourre toujours son nez partout, puisque nous sommes dans son royaume et que c'est ainsi qu'elle nous enseigne ! Elle a toutes les cartes en mains et peut intervenir de multiples manières extrêmement intelligentes et astucieuses...

 

Alors comment s'y prendre afin de limiter la marge de manœuvre du prédateur de 4D qui dévie nos remontées karmiques ? 

Détecter et ajuster toujours davantage le déséquilibre qu'il y a en nous : si nous naviguons dans le monde intellectuel avec facilité, alors prêtons d'autant plus attention à l'émotionnel qui pourrait être renié par cette fuite dans l'intellect.

Et si nous sommes facilement plongés dans l'émotionnel, tout d'abord attention de ne pas nous y noyer, mais encore, donnons-nous les moyens de faire des recherches sur les thématiques qui émergent intuitivement.

 

Le prédateur s'immisce dans le déséquilibre, d'où l'importance d'équilibrer les polarités féminine et masculine en nous. Cela se traduit à nouveau par l'importance d'appliquer la Connaissance : associer la recherche et l'expérimentation... puis en faire profiter aux autres !

 

Nous te souhaitons une riche quête d'information au service de tes expériences !

L'équipe LEO

Écrire commentaire

Commentaires : 0