Question 83 - Transcriptions de Nathalie Chintanavitch

Bonjour,

J'aimerais savoir si vous avez lu ou suivi les transcriptions de Nathalie Chintanavitch et, notamment, les deux premiers livres de la série Terre 2035, à savoir : 

- La Confrérie du Serpent

- L'œil d'Aldebaran

Votre éclairage serait apprécié et certainement utile, tant pour moi-même que pour d'autres personnes qui ont approché ces lectures.

D'avance, merci.

Frédérique :-)

 


Réponse de l'équipe LEO : 


Bonjour Frédérique,

Nous avons effectivement entendu parler de Nathalie Chintanavitch, il y a quelques années par les réseaux New Age et par Debowska production qui ont réalisé plusieurs reportages avec elle. Mais depuis que nous nous sommes recentrés sur nos propres recherches et expériences, nous avons perdu de vue sa "progression".

 

Ton questionnement nous a donc amené à parcourir les quelques données que nous pouvons retrouver à son propos sur le net. De fil en aiguille, nous sommes également tombés sur les lettres cabalistiques et le langage des oiseaux, qui s'avèrent représenter des extensions du langage de l'alchimiste et des clés pour son travail d'élévation intérieure.

 

Pour d'autres, les lettres hébraïques dites sémites (de la descendance de SEM) ainsi que les lettres de feu de Nathalie Chintanavitch, sont le prolongement de la vibration du verbe créateur dans le monde matériel. Nous pouvons donc parfois retrouver des écritures similaires sur des artefacts ou dans des crops-circles, laissés par nos prédécesseurs transdimensionnels extranéens.

 

Comme nous n'avons pas connaissance du contenu de l'enseignement que lui proposent ses guides – Chandra, Hildon et Flex –, nous ne pouvons donc pas te répondre précisément et objectivement.

 

Par contre d'après le ressenti (notre intuition première), lorsque nous parcourons les pages des éditions "Tara Glane", l'enseignement de ses trois "potes-en-ciels" nous semble assez pertinent. Il suffit de savoir décrypter le langage "amour et lumière" qu'elle emploie faute de "connaissances scientifiques" plus précises.

 

Ainsi, ces "codes de lumière" que d'après-elle nous sommes censés recevoir, et qui "s'inscrivent en nous" au fur et à mesure de l'intégration et de l'expérimentation de la Connaissance, correspondent à notre avis au langage de l'épigénétique. Ce dernier, en modifiant la conscience, peut effectivement nous enseigner énormément si nous le demandons.

« La conscience crée la gravitation, qui elle modifie la conscience »

 

Nathalie révèle que l'intégration de la vibration "sol-aire" (en "langage alchimique") et de la "force cristalline", est en bonne voie pour chacun de nous, à partir du moment où nous n'y opposons pas de résistance par nos doutes. En clair, cela signifierait que pour changer de densité, passer "du sol à l'air", l'humain est amené à changer son corps. D'un corps de "densité carbone" en un corps de "densité silice", il devient plus fluide, éthéré et se prépare à une nouvelle densité d'existence.

 

Le passage d'un état carbone à un état silice, est un phénomène attesté et confirmé par des scientifiques très sérieux, puisque l'humain va effectivement passer du monde Oxygène O2, à un monde Hydrogène H.

 

Jenaël est en train de rédiger le compte rendu d'une entrevue que nous avons eu à ce propos avec un ancien chercheur spécialisé en biochimie, car ce partage démontre bien que les scientifiques ont remarqué que certains d'entre nous sont déjà en train de procéder à cette extraordinaire mais discrète mutation génétique, nous préparant au changement de densité.

 

Comme tu dois t'en douter, les transformations de notre génome, ne se font pas "de tout repos". Elles nous obligent à dépasser tous nos vieux schémas, savoirs, habitudes et certitudes, en laissant la porte grande ouverte à l'inconnu.

Et c'est ce que révèle également Nathalie Chintanavitch. Elle prétend aussi que ce que lui transmettent ses trois guides incas ne constitue pas la seule et unique voie vers "la réalisation", mais qu'elle amorcera une phase nouvelle de notre humanité.

 

Ces guides révèlent, comme dans les "Dialogues avec notre Ange" d'ailleurs, que nous avons besoin d'un corps en bonne santé pour réussir notre transmigration et évoluer au mieux dans ce monde tridimensionnel. Nous devons donc nous respecter en donnant à notre corps des aliments qui lui permettront de réparer sa génétique et de lui fournir de l'énergie. C'est d'ailleurs ce que nous avons fait avec l'alimentation paléo-céto.

 

En réalité, les lettres de feu ne sont que des supports vibratoires (des ondes de formes-pensée) qui lorsqu'un processus épigénétique est entamé, l'accélère. Mais notre transformation génétique ne peut avoir lieu que si nous amorçons le travail pour lequel nous sommes incarnés. Et c'est probablement en cela, qu'elle parle de "techniques qui permettent d'élever notre état vibratoire".

 

Elle aussi révèle, qu'en ouvrant des portes multidimensionnelles au sein même de notre identité physique (les trous de vers dissimulés dans notre ADN), une partie de l'humanité aurait déjà connu une élévation de Conscience qui lui aurait permis de continuer à vivre, suivant la spécificité de sa civilisation dans une autre 3ème densité, donc dans une des dimensions parallèles.


Mettre en pratique la puissance du processus épigénétique (qu'elle traduit en "Lettres de Feu" dans son langage), et l'appliquer dans notre vie quotidienne afin de co-créer la réalité que nous souhaitons matérialiser, est le cheminement de tout SDA qui se respecte.

Le processus génétique, une fois réparé et réactivé, dévoile sa puissance afin que chacun de nous puisse l'utiliser au service de la création parfaite, au service de la vraie Vie, au Service d'Autrui - SDA.

 

Intégrer les Lettres de Feu – brûler les anciens codes pour intégrer un nouveau "mécanisme" épigénétique –, fait non seulement partie de notre processus d'évolution, mais correspond également à l'adaptation du corps physique et de ses corps énergétiques aux changements en cours.

 

Nous pouvons alors nous rendre compte que de nombreux éléments de la recherche de Nathalie Chintanovitch, se rapprochent de la quête de la Connaissance du Service d'Autrui (SDA).

 

Elle est probablement celle, parmi cette nébuleuse "amour et lumière", qui par ses rencontres et expériences, a appris à lever le voile afin de transmettre ses connaissances le plus sincèrement possible.

 

Mais nous avons compris à nos dépends que lorsqu'un potentiel SDA prend de l'ampleur, il est à coup sûr repéré, identifié et pris en charge par les forces SDS. Il y a donc de grandes chances que, dans certains aspects de sa réalité ou dans ses enseignements, elle le soit également.

 

Il ne faut donc pas se faire d'illusion, les prédateurs-parasites ont verrouillé absolument tous les courants de pensée risquant d'émanciper l'humain de la Matrice SDS. C'est donc à chacun d'apprendre de son intuition, de faire usage de son libre arbitre, pour apprendre de sa propre expérimentation et de l'acquisition de la Connaissance, afin de distinguer le vrai du faux. Car Nathalie, bien qu'elle ait déjà apparemment fait un sacré chemin avec ses "potes en ciel", en a encore à parcourir, comme tout un chacun d'ailleurs...

 

C'est pour cette raison que nous insistons :

- D'une part, sur une étude et expérimentation approfondie du monde prédateur multidimensionnel (et non de son déni !) ; réalité que peu de gens révèlent et qui fait la spécificité du réseau LEO.

- Et d'autre part, sur une expérimentation engagée guidée par son Soi supérieur, notre Êtreté hyperdimensionnelle.

 

Cette quête de la Connaissance en autodidacte (la 4ème voie de Gurdjieff) est basée sur l'auto-expérimentation, elle-même associée à la recherche d'informations. Et seule l'application quotidienne de cette 4ème voie peut nous guider à travers les méandres de la programmation du service de soi SDS, vers la Connaissance au Service d'autrui SDA.

 

Nous te souhaitons une riche quête !

L'équipe LEO

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Frédérique (dimanche, 16 juillet 2017 15:37)

    Merci Sand et Jenaël d'avoir pris le temps de votre réponse.
    N'ayant pas dans mon entourage de personne avec qui échanger en profondeur sur ces sujets ni de personne ayant une "distance" ou une capacité de discernement suffisante, j'ai alors pensé à vous soumettre mes interrogations.
    Les divers aspects de votre réponse sont très intéressants.
    Le fait que vous soulignez, concernant le repérage des potentiels SDA et leur prise en charge par les forces SDS, précisant qu'il y ait de fortes chances que, dans certains aspects de sa réalité ou dans ses enseignements, Nathalie Chintanavitch le soit également, je le confirme... Ou, plus exactement, cela confirme le ressenti que j'ai eu en lisant son dernier ouvrage L'œil d'Aldebaran.
    En effet, entre le livre précédent de la série Terre 2035 - La Confrérie du Serpent - et le dernier, il y a comme un changement énergétique perceptible à certains passages du livre.
    Mais, lorsque l'on chemine seule, il n'est pas toujours évident de considérer comme légitime son ressenti. Un avis extérieur est bienvenu dans ce cas...

  • #2

    Jean-Marc (dimanche, 13 août 2017 15:59)

    Bonjour Frédérique,
    Je suis entièrement d'accord avec toi et je suis ravi de trouver enfin quelqu'un qui lit cette auteure ! :-)
    De plus ça m'a permit de découvrir ce site, top !
    Je trouve également qu'elle a changé et qu'elle est plus "négative" qu'avant...
    Au plaisir d'en discuter avec toi !
    Bien cordialement,

    Jean-Marc