Question 93 - Tony - La théorie du big bang et sa création

Bonjour,

 

Dernièrement je me pose ces questions :

Avant le big bang, c'est à dire avant la création de la matière dans l'univers, je me pose ces questions à propos des densités supérieures à la 3ème densité.

 

Comment les entités vivants dans les densités supérieures faisaient-elles pour vivre sans support, c'est à dire sans planète ou étoile ?

Sommes-nous tous des marionnettes de ces entités qui vivent dans les densités les plus proches de la source, puisque on peut supposer que se sont ses entités qui ont distribué les connaissances les pensées-image, les langues, etc...?

On peut penser que ses entités testent ce que peut donner la création dans l'univers dans ses possibles infinis ?

Des esprits conscients et intelligents se créés tous seuls dans la matière, on peut supposer que des esprits conscients et intelligents peuvent se créer tous seuls dans la source ?

"Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas,

et tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut "

 

Tony

 


Réponse de l'équipe LEO :

 

Merci pour ta question qui permettra de donner quelques éclaircissements en ce qui concerne la "Création".

Il est néanmoins important de commencer par remettre la notion d'espace-temps à sa place, et d'élargir nos conceptions de 3ème densité. En vérité, il n'y a jamais eu de début à la Création, il n'y aura jamais de fin et il n'y a jamais eu de big bang non plus !

 

La croyance en un commencement de l'univers n'est qu'une interprétation, une théorie émise par la science de 3ème densité formatée et limitée, à laquelle sont également soumis les scientifiques qui se sentent ainsi toujours obligés de croire à un début et une fin. Le big bang, qui a soi-disant initié la création de notre univers, nous plonge dans la logique 3D d'un temps linéaire. Les scientifiques limités par leurs pensées cartésiennes continuent ainsi à étayer cette théorie absurde.

 

Tous les stades de la Création existant simultanément, la Vie n'a jamais manquée de "support", qu'il soit physique ou éthérique, pour que des entités en tout genre (y compris l'humain) puissent expérimenter. Car ce que nous nommons "passé" ou "futur" sont simplement des plans d'existence où évoluent d'autres "nous-mêmes".

 

L'univers génère un constant mouvement de respiration (d'expansion-destruction / croissance-décroissance). Ce cycle est simplement manifesté, rythmé puis densifié par des consciences supérieures et planificatrices de 7ème densité. C'est pour cette raison que l'on peut effectivement constater que nous sommes manipulés par des entités de densités supérieures dont parfois certaines sont nos alter. Il est donc important de comprendre que ces entités sont en réalité nous-mêmes dans un de nos passés ou de nos futurs possibles.

 

Depuis un plan de conscience très évolué, ces autres "nous-mêmes" testent ce que peut "donner" leur création dans l'univers et dans ses possibles infinis afin que se dessine le Grand Jeu de la Création.

 

C'est à cette fin que nous avons choisi de nous incarner ici-bas : pour prendre physiquement part au Grand Jeu et faire évoluer la Conscience. Nous sommes donc un esprit conscient et intelligent qui simultanément, existe dans la Source et dans la matière. Seul le degrés d'oubli (en lien avec la densité d'incarnation) varie…

 

Nous savons également (et le vivons de plus en plus) qu'en dehors de l'illusion maintenue par la matrice SDS, un temps cyclique voire même "torique", régit la Vie cosmique. Cette loi cyclique explique que les connexions que chacun peut avoir avec sa guidance SDA (Ange) ou sa guidance SDS (prédateur), ne sont autres que des liens avec des fractales de la Supraconscience qui sont la somme des consciences évoluant dans des espaces-temps parallèles séparées par différentes fréquences vibratoires.

 

Cette conception du temps qui accompagne l'incarnation des fractales d'âme, provoque généralement un bug dans le cerveau humain soumis à l'hypnose reptilienne, jusqu'au jour où par des expériences venant confirmer les données intellectuelles, l'information intégrée par les mémoires cellulaires, accomplit son travail de déprogrammation.

 

Le conditionnement au temps linéaire est bel et bien une prison de laquelle l'humain doit s'échapper pour accéder à une vision plus large et objective concernant la Création.

 

Une partie de cet univers est continuellement anéantie par d'autres consciences "destructrices ou prédatrices". Cependant, l'ensemble des consciences "planificatrices et destructrices" participent à une expansion équilibrée de l'univers. Nous les appelons, faute de mieux, "la Source".

 

La Source est donc l'Univers (lui-même constitué d'environ de 3/4 d'énergie et 1/4 de matière) que certains nomment Père-Mère, Dieu ou Conscience ultime.

Les entités vivants dans les densités supérieures, sont simplement des consciences-esprits qui n'ont pas forcément besoin d'un corps de matière pour se manifester. L'intelligence n'a pas besoin d'un contenant pour exister, mais peut se créer ou densifier un corps par "électro-magnétisme". En quelque sorte, elle assemble, ralentit et oriente par "ses pensées", le spin des atomes pour prendre une forme.

 

Nous humains, sommes des esprits qui nous manifestons dans un corps et utilisons l'énergie nucléaire faible, "l'énergie noire", pour programmer nos corps génétiques lorsque nous désirons prendre forme. Et l'espace-temps qui se manifeste par des cycles d'apprentissage naissant dans la matière noire, n'est qu'énergie densifiée. Les planètes et les étoiles sont créées pour composer un milieu d'expérimentation lorsque des consciences-esprits désirent faire l'expérience de la densité.

 

Lorsque nous nous contentons de nous identifier à notre corps et au monde de matière, nous pouvons effectivement nous considérer comme les marionnettes de ces entités qui existent dans les densités proches de la source. Mais nous savons désormais qu'elles ne sont que des "autres nous-mêmes" sur ces plans supérieurs.

 

Le jeu consiste à tester, expérimenter notre création, en oubliant qui nous sommes. Et en "cheminant" dans notre création, nous sommes censés arriver, petit à petit, à retrouver la mémoire logée dans l'énergie noire (la vierge noire des traditions), afin de reconnecter à la source de notre Êtreté.

 

La connaissance, les pensées images, les langues etc... sont en quelque sorte contenues dans cette d'énergie nucléaire faible ou noire dans laquelle baigne constamment notre cerveau. C'est donc notre intuition (et non pas l'intelligence) qui nous reconnecte à la Source, tandis que l'intelligence nous connecte au monde matériel.

 

Des esprits conscients et intelligents se créent effectivement dans la matière mais nous n'avons pas besoin de supposer qu'ils se créent dans la source ! Ils sont la Source.

 

L'équipe du réseau LEO

Écrire commentaire

Commentaires : 0