Question 97 - Armelle - Nassim Haramein serait-il payé pour ne pas tout révéler ?

Les réflexions de l'équipe LEO sont insérées en vert après certains paragraphes...

 

Bonjour,

 

Je viens de prendre connaissance des dernières découvertes de Nassim Haramein qui décrit le noyau d’un atome comme un mini trou noir, où les protons sont attirés l’un l’autre par la gravité plutôt que par une mystérieuse « force forte » indéfinie.

Cette nouvelle vision radicale du monde quantique produit une unification des forces et prédit de manière appropriée les valeurs mesurées pour le noyau des atomes; ce qui impliquerait toujours d'après cet article que :

 

• Les trous noirs répondent à une distribution fractale : ils sont répartis depuis l’infiniment petit (distance de Planck) jusqu’à l’échelle cosmologique (l’univers, qui est lui-même un trou noir). Les galaxies et les étoiles contiennent un trou noir en leur centre (ce qui a été vérifié scientifiquement depuis).

 

• La matière noire n’existe pas (rejoignant dans cette idée JEAN-PIERRE PETIT qui l’avait également annoncé dans le cadre de sa théorie sur les univers gémellaires) : c’est une commodité inventée par la communauté par déficience d’explication. Les 95% de matière manquante de l’Univers s’expliquent par l’incomplétude des équations d’Einstein, qui ne prennent pas en compte la torsion de l’espace-temps.

 

Cette théorie nous semble vraisemblable, car nous avons la même compréhension de la réalité qui nous entoure.

 

• Il n’y a pas 4 interactions fondamentales, mais 2. Les interactions nucléaires fortes et faibles n’existent pas, et n’ont été inventés que pour convenir de la non-prise en compte de la distribution fractale des trous noirs, qui suffit à assurer les cohésions que devaient prendre en charge les interactions nucléaires.

 

Si réellement la matière noire n'existe pas, cela ne nous gène pas non plus car parler de l'énergie sombre ou de la matière sombre est effectivement une question de commodité. Dans l'univers, la matière manquante n'est pas réellement manquante, elle existe soit dans notre futur soit dans notre passé, c'est à dire dans le temps suspendu, dans le tunnel entre les deux extrémités d'un trou noir (représentant l'anti-matière).
Ces trous noirs existent effectivement sous forme fractale depuis l'infiniment petit jusqu'à l'échelle cosmologique.

 

• L’énergie noire n’existe pas, l’accélération de l’expansion trouve son pendant dans l’effondrement du vide sur lui-même, conformément à la loi fondamentale de la physique « Action-Réaction ».

 

Ici aussi tout est question de querelle de clocher et de vocabulaire entre écoles scientifiques.

Deux des quatre interactions fondamentales sont effectivement la gravitation et la force électromagnétique. Là dessus tout le monde est d'accord.

 

 

Cela semble aller à l'encontre de ce qui a été déjà décrit ici et je ne m'en sors pas vraiment étant peu calée dans ce domaine. Avez-vous une opinion et pouvez-vous m'éclairer.

Par avance merci beaucoup.

 

Armelle

 


 

En complément :

 

En ce qui concerne l'énergie nucléaire forte, nous la définissons comme l'énergie de l'univers mesurable. L'énergie faible est celle qui devient le support de la vie qui n'est pas mesurable ni palpable, car invisible aux instruments des scientifiques. C'est pour cette raison que tout le monde ne tombe pas d'accord sur une même définition. Nous dirions simplement, et là nous rejoignons Juliana Conforto, que c'est l'Énergie de la vie, de l'amour, l'énergie primordiale de la Création et celle de la Conscience qui régit l'Univers.

Alors que l’énergie nucléaire forte est celle qui engendre tous ces trous noirs répartis depuis l'infiniment petit jusqu'à l’échelle cosmologique. L'explosion d'une bombe atomique est le parfait exemple de l’énergie nucléaire forte, qui peut provoquer des trous noirs et avaler tout un environnement dans une autre densité de réalité.

 

Pour finir, les scientifiques tel que Nasssim Haramein, ne font souvent que pinailler sur la signification des mots. Car ils ont pour instruction de ne pas révéler certaines de leurs découvertes au public, sous peine de se voir retirer les subventions pour leurs recherches ou à l'extrême de se retrouver "suicidés" par accident !

 

L'équipe LEO

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Armelle (vendredi, 01 septembre 2017 10:51)

    Merci beaucoup

  • #2

    François Y (lundi, 11 septembre 2017 22:07)

    Bonjour les Léos, Bonjour Armelle,

    Ton message est particulièrement intéressant puisqu’il résume bien les travaux d’Haramein, mais te laisse dans une certaine confusion.
    Où est la vérité ?
    Je m’aligne avec la réponse du réseau Léo et je vais m’en expliquer.

    Pour avoir bien suivi les travaux de Nassim Haramein, il y a deux ou trois ans, je vais vous dire comment je vois les choses maintenant.
    Tout d’abord, ce qui me paraît vraiment vital, plus que jamais, c’est de se reconnecter à sa vraie intuition.
    Oui, il y a aussi l’intuition de l’ego régit par des peurs quand le prédateur est aux commandes de l’ego, je ne parle pas de cette intuition, mais de l’intuition qui nous reconnecte à cet océan d’information de l’univers.

    Cet océan d’information, de connaissance, on peut l’appeler énergie noire ou sombre, énergie nucléaire faible, énergie du vide, énergie libre, champ unitaire ultime, matrice divine, les bouddhistes l’appellent la grande toile d’Indra qui maintient l’univers, il y a pléthore de noms pour désigner la même chose si bien que cela devient confus.

    Cette énergie noire ou énergie nucléaire faible n’est pas autre chose que cette énergie du vide, du soi-disant vide dont parlait Haramein. Tous ses travaux reposent sur l’existence de l’énergie du vide officialisé par Max Planck.
    Max Planck a découvert que le vide contenait une énergie infinie. La très grande majorité des scientifiques ont pris Max Planck pour un farfelu et même encore maintenant, il est considéré ainsi, il a quand même eu le prix Nobel pour ses découvertes. [ suite dessous ]

  • #3

    François Y (lundi, 11 septembre 2017 22:09)

    [...]
    Y aurait-il eu un couac au niveau des sbires du consortium SDS dans l’attribution de ce prix Nobel ?
    Les anciens qui étaient souvent plus proche de la vérité appelaient l’énergie du vide : Ether.
    Si Haramein affirme que l’énergie noire et matière noire n’existe pas, je n’ai pas vérifié cette information, mais je prends acte de ce que tu dis, c’est qu’il se contredit.
    On ne peut pas assoir toutes ses théories sur l’énergie du vide ou énergie noire et réfuter l’existence de l’énergie noire. Ce n’est pas cohérent.
    Haramein a pendant longtemps fait la traversée du désert dans son Van sans appui, sans argent et puis, subitement, s’est retrouvé appuyé par une équipe de chercheurs. Je pense qu’il est devenu un des nombreux scientifiques du New Age.

    Certains scientifiques disent que la matière, c’est infime, c’est 0,0000…..01%, je crois que c’est 39 zéros derrière le 0,…, ça ne représente rien du tout mais on ne voit que ça, c’est notre réalité matérielle mais cela représente uniquement l’écume ou énergie nucléaire forte d’une vague de notre immense océan, cet océan qui serait de la lumière, la connaissance, l’amour, cette énergie nucléaire faible ou énergie noire.

    Il ne peut pas y avoir d’écume s’il n’y a pas d’océan. Ecume et océan sont reliés, sont unis.
    Toute matière biologique ou non biologique est reliée à cet immense océan d’énergie. Nous baignons totalement dans cette énergie, nos cellules, notre cerveau y baigne dedans. Il n’y a plus qu’à se reconnecter à cette énergie nucléaire faible en en prenant conscience.

    L’énergique nucléaire faible ou énergie noire invisible est pour moi une réalité, une profonde intuition. J’ai intégré cette connaissance au plus profond de mes cellules, si bien qu’il ne peut plus y avoir de confusion en moi si j’entends le contraire.

    François Y. (inscrit au cénacle dépt 09)